EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Sanna Marin, de Première ministre finlandaise à conseillère stratégique pour la Fondation Tony Blair

Sanna Marin, présidente du Parti social-démocrate finlandais et ex-Première ministre, juste avant son discours de démission au Congrès du Parti à Jyvaskyla, en Finlande.
Sanna Marin, présidente du Parti social-démocrate finlandais et ex-Première ministre, juste avant son discours de démission au Congrès du Parti à Jyvaskyla, en Finlande. Tous droits réservés 01/09/2023. Markku Ulander/Lehtikuva
Tous droits réservés 01/09/2023. Markku Ulander/Lehtikuva
Par euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

D'ancienne Première ministre finlandaise à conseillère stratégique pour la Fondation Tony Blair, la reconversion professionnelle de Sanna Marin.

PUBLICITÉ

L'ancienne Première ministre finlandaise Sanna Marin vient d'annoncer rejoindre la fondation de Tony Blair et renoncer à son siège de député. 

Il y a six jours, elle avait officiellement démissionné de la présidence du Parti social-démocrate, comme promis en mai dernier, après sa défaite aux législatives. 

Lors de son annonce, Sanna Marin a précisé avoir été nommée conseillère stratégique pour le Tony Blair Institute for Global Change.

"Je pourrai aussi travailler dans d'autres domaines. C'est un travail qui bénéficiera à toute la Finlande", a-t-elle dit lors de son point presse.

Dans ses nouvelles fonctions, l'ancienne dirigeante finlandaise ajoute qu'elle "conseillera gouvernements et dirigeants d'autres pays sur des questions politiques qui me sont familières".

Sanna Marin, bien que Première ministre la plus populaire depuis le début du XXIe siècle en Finlande, avait été battu aux élections législatives d'avril, n'ayant pu faire mieux qu'une troisième place avec le Parti social-démocrate. Elle avait été devancée par le centre droit et le parti nationaliste. Sa défaite avait marqué un nouveau revers pour les socialistes européens

Évoquant aussi, lors de son point presse, le "grand honneur" d'avoir dirigé le gouvernement trois ans et demi durant, celle qui est devenue une figure internationale reconnue au cours de son mandat, a confié avoir vécu "des moments exceptionnellement difficiles"

Nul doute qu'elle faisait référence à la crise sanitaire du Covid-19 et au conflit en Ukraine, mais il y eut également les polémiques violentes sur ses soirées organisées dans sa résidence officielle.

Sanna Marin avait été élue en 2019 à l’âge de 34 ans. Elle était alors la plus jeune chef de gouvernement au monde.

Sources additionnelles • AFP, AP

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Première Ministre finlandaise Sanna Marin a présenté la démission de son gouvernement

Législatives en Finlande : Sanna Marin battue par la droite et l'extrême droite

Les pays baltes inquiets après l'annonce de la Russie de "réviser" ses frontières