EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Ukraine : selon la Maison Blanche, la bataille d'Avdiivka pourrait coûter cher aux Russes

Un blindé ukrainien près d'Avdiivka, le 28 avril 2023.
Un blindé ukrainien près d'Avdiivka, le 28 avril 2023. Tous droits réservés LIBKOS/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés LIBKOS/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Selon le porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche, John Kirby, la Russie conserve certaines capacités offensives et peut réaliser des "gains tactiques dans les mois à venir", mais cela se ferait au prix d'énormes pertes.

PUBLICITÉ

L'armée russe subit de lourdes pertes, "des milliers de morts", dans ses efforts pour mener une offensive près de la ville d'Avdiivka, dans la région de Donetsk, dans l'est de l'Ukraine.

Selon le porte-parole du Conseil national de sécurité, John Kirby, la Russie conserve certaines capacités offensives et peut réaliser des "gains tactiques dans les mois à venir", mais cela se ferait au prix d'énormes pertes, causées par le manque d'équipements appropriés et d'une direction coordonnée. Kirby a déclaré que la Russie employait la tactique des "vagues humaines", en envoyant des soldats sous-entraînés et sous-équipés au combat en sachant qu'ils seraient tués.

Offensive sur Avdiivka

Avdiivka, située à la frontière avec les régions séparatistes, est devenue l'une des premières cibles des offensives russes lorsque l'invasion à grande échelle a commencé. Néanmoins, malgré tous les efforts, les forces ukrainiennes ont réussi à garder le contrôle de la ville tout au long de la guerre. À l'heure actuelle, Avdiivka constitue une enclave dans le territoire contrôlé par la Russie et est semi encerclée, mais elle reste connectée au reste de l'Ukraine. Sur plus de 31 000 habitants avant la guerre, environ 1600 civils vivent encore dans la ville.

Budget de guerre

La Douma d'État russe (chambre basse du Parlement) a adopté jeudi le projet de budget pour 2024. Alors que les médias russes le qualifient de "budget social", les observateurs occidentaux soulignent que, pour la première fois dans l'histoire moderne de la Russie, les dépenses militaires et de sécurité dépassent les dépenses sociales. Cet écart est encore plus marqué si l'on considère que de nombreuses propositions "sociales" seraient également utilisés pour la guerre, comme le soutien accru à la commission de recrutement militaire, l'augmentation des dépenses pour "l'éducation patriotique", etc.

Dans ce contexte, Volodymir Zelensky, s'adressant au sommet de l'UE, a demandé que le 12e paquet de sanctions, actuellement discuté, soit "plus important que les précédents". Le dirigeant ukrainien a notamment souligné le problème du contournement des sanctions par la Russie et le fait que le plafonnement des prix du pétrole "ne fonctionne pas comme il était prévu à l'origine".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment. Les proches des prisonniers de guerre ukrainiens manifestent à Kyiv

Des bombardements russes sur Kryvyi Rih mercredi font au moins 8 morts

Encore une nuit sous les bombes en Ukraine, la capitale frappée