EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Europe : un weekend de manifestations en soutien à Israël et aux Palestiniens

Des manifestants pro-palestiniens participent à un rassemblement devant l'ambassade d'Israël à Athènes, Grèce, le dimanche 29 octobre 2023.
Des manifestants pro-palestiniens participent à un rassemblement devant l'ambassade d'Israël à Athènes, Grèce, le dimanche 29 octobre 2023. Tous droits réservés Yorgos Karahalis/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Yorgos Karahalis/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des rassemblements en hommage aux otages du Hamas et au peuple palestinien ont eu lieu ce weekend dans les grandes villes européennes. Tsahal confirme que 239 personnes sont retenues à Gaza.

PUBLICITÉ

Nouveau week-end de mobilisation dans les grandes villes européennes pour la libération des otages israéliens détenus par le Hamas. A Genève, une longue table blanche a été dressée sur la Place des Nations avec des centaines de chaises vides, en hommage aux personnes toujours portées retenues. Les manifestants réclament leur libération immédiate.

"Aujourd'hui on est devant les Nations Unies à qui on demande sans aucun délai de dire publiquement et au monde entier de les relâcher immédiatement, de relâcher nos 230 otages, ce sont les otages du monde entier, pas que d'Israël" explique Sacha Levi, organisateur du rassemblement.

A Athènes, un rassemblement en hommage aux otages a réuni plusieurs dizaines de personnes. Des portraits des disparus ont été affichés dans le plus grand parc de la captiale grecque. A quelques centaines de mètres de là, 15 000 personnes ont manifesté leur soutien au peuple palestinien. D'autres manifestations contre les bomabrdements isréaliens à Gaza ont eu lieu à Madrid, Lisbonne et La Haye.

Ce dimanche, Tsahal a confirmé que 239 Israéliens étaient retenus par le Hamas à Gaza depuis le 7 Octobre dernier. Le procureur de la Cour Pénale Internationale, Karim Khan, venu en Égypte dans l'espoir de se rendre à Gaza, a rappelé que la "prise d'otage est une grave violation des Conventions de Genève".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

A Berlin, un restaurant dirigé par Israélien et un Palestinien, symbole de paix et de coopération

Les proches des otages allemands réclament à Olaf Sholz de tout faire pour leur libération

Fin de la grève à l'aéroport de Genève