L'Ukraine dénonce la plus vaste attaque russe depuis le début de l'année

Des militaires ukrainiens de la 3e brigade d'assaut le long de la ligne de front près d'Andriivka, le 15 septembre 2023.
Des militaires ukrainiens de la 3e brigade d'assaut le long de la ligne de front près d'Andriivka, le 15 septembre 2023. Tous droits réservés Mstyslav Chernov/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Ukraine a annoncé mercredi que la Russie avait bombardé plus de cent localités durant les dernières 24 heures, le plus grand nombre lors d'une seule attaque depuis le début de l'année.

PUBLICITÉ

Depuis le lancement de leur offensive en février 2022, les forces russes ont tiré des millions d'obus d'artillerie sur les villes et villages ukrainiens situés près des lignes de front, réduisant plusieurs d'entre eux à l'état de ruines dans l'Est du pays.

"Durant les 24 dernières heures, l'ennemi a bombardé 118 localités dans dix régions", a déclaré dans un message posté sur les réseaux sociaux le ministre ukrainien de l'Intérieur Igor Klimenko. "Il s'agit du plus grand nombre de villes et villages à subir une attaque depuis le début de l'année".

Par ailleurs, une attaque russe sur une raffinerie de pétrole à Krementchouk (centre), qui n'a pas fait de victimes, a nécessité l'envoi de plus d'une centaine de pompiers pour combattre plusieurs heures durant l'incendie qui a suivi, selon M. Klimenko.

L'Ukraine et ses alliés occidentaux redoutent de voir la Russie intensifier ses attaques sur les infrastructures énergétiques du pays avant le redoutable hiver, comme l'année dernière.

Les bombardements de la nuit ont tué une personne dans la région de Kharkiv (Nord-Est) et un autre personne dans la région de Kherson (Sud), ont rapporté des responsables locaux.

Une attaque de drone russe a également tué une personne et blessé quatre autres à Nikopol, dans le sud du pays.

L'armée de l'air ukrainienne a annoncé pour sa part mercredi avoir abattu 18 des 20 drones russes lancés durant la nuit.

De son côté, le ministère russe de la Défense a annoncé avoir abattu deux drones ukrainiens au dessus des régions de Briansk et de Koursk, frontalières de l'Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre Russie-Ukraine : la Chine tente de relancer les négociations entre Moscou et Kyiv

Ukraine : le bilan des frappes russes de samedi sur Odessa monte à onze morts

Guerre en Ukraine : la situation, carte à l'appui, au 1er mars 2024