EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Un navire de guerre américain et plusieurs navires commerciaux attaqués en mer Rouge

 Le détroit de Bab el-Mandeb est une voie maritime reliant l'océan Indien à la mer Méditerranée via le canal de Suez.
Le détroit de Bab el-Mandeb est une voie maritime reliant l'océan Indien à la mer Méditerranée via le canal de Suez. Tous droits réservés Gallo Images/Orbital Horizon/Copernicus Sentinel Data 2021
Tous droits réservés Gallo Images/Orbital Horizon/Copernicus Sentinel Data 2021
Par Euronews avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Le Pentagone confirme qu'un de ses navires de guerre a été touché par des tirs de roquettes en mer Rouge, au large des côtes du Yémen. Des activités de drones ont également été signalées dans cette zone qui sépare l'Afrique de l'Est de la péninsule arabique.

PUBLICITÉ

Un navire de guerre américain et plusieurs navires commerciaux ont été attaqués dimanche en mer Rouge, selon le Pentagone. Cela pourrait marquer une escalade majeure dans une série d'attaques maritimes au Moyen-Orient liées à la guerre entre Israël et le Hamas.

"Nous avons été informés de plusieurs attaques contre l'USS Carney et des navires commerciaux en mer Rouge, et nous fournirons des informations dès qu'elles seront disponibles", déclare le Pentagone.

Le Carney est un destroyer américain de classe Arleigh Burke.

Plus tôt dans la journée de dimanche, l'agence britannique de sécurité maritime United Kingdom Maritime Trade Operations (UKMTO) a indiqué qu'elle avait reçu un rapport concernant l'activité d'un drone, ainsi "qu'une explosion potentielle", "près de Bab el Mandeb en provenance du Yémen".

Le Pentagone n'a pas précisé d'où provenaient les tirs. Toutefois l****es rebelles houthis du Yémen, soutenus par l'Iran, ont lancé une série d'attaques contre des navires en mer Rouge, ainsi que des drones et des missiles visant Israël dans sa guerre contre le Hamas.

Un responsable américain du renseignement, s'exprimant sous couvert de l'anonymat, a déclaré que l'attaque avait commencé vers 10 heures, heure locale, à Sanaa, au Yémen, et qu'elle durait depuis près de cinq heures.

Les Houthis n'ont encore fait aucun commentaire. Toutefois, un porte-parole militaire du groupe rebelle a déclaré plus tôt qu'une déclaration "importante" serait publiée sous peu.

Le transport maritime mondial est de plus en plus visé alors que la guerre entre Israël et le Hamas menace d'évoluer en un conflit régional plus vaste.

Au début du mois de novembre, les Houthis se sont emparés d'un navire de transport de véhicules lié à Israël, dans la mer Rouge au large du Yémen. Les rebelles le détiennent toujours près de la ville portuaire de Hodeida. La semaine dernière, des missiles ont également raté de peu un navire de guerre américain, alors qu'il portait assistance à un navire, également lié à Israël, qui avait été brièvement saisi par des hommes armés.

Les Houthis n'avaient pas ciblé les Américains directement depuis un certain temps ; cette nouvelle attaque, si elle est confirmée, représenterait donc une escalade inquiétante du conflit maritime actuel

En 2016, les États-Unis ont lancé des missiles de croisière Tomahawk qui ont détruit trois sites radar côtiers dans le territoire contrôlé par les Houthis, en représailles à des missiles tirés sur les navires de la marine américaine, dont l'USS Mason.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Mer Rouge : les États-Unis ont abattu 12 drones et 5 missiles tirés par les rebelles Houthis

La Commission européenne affirme que l'aide de l'UE en faveur de la Palestine ne finance pas le terrorisme

Nouvelles attaques des rebelles Houthis contre des navires