Washington approuve la vente de 14 000 obus de chars à Israël

Un soldat qui vient d’arriver de Gaza se tient au sommet d’un char dans une zone de rassemblement de l’armée dans le sud d’Israël, le dimanche 26 novembre 2023
Un soldat qui vient d’arriver de Gaza se tient au sommet d’un char dans une zone de rassemblement de l’armée dans le sud d’Israël, le dimanche 26 novembre 2023 Tous droits réservés AP Photo/Victor R. Caivano
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le gouvernement américain a approuvé samedi "d'urgence", sans passer par le Congrès, la vente à Israël de près de 14 000 obus de chars.

PUBLICITÉ

Le gouvernement américain a approuvé "d'urgence", sans passer par le Congrès, la vente à Israël de près de 14 000 obus de chars servant dans sa guerre contre le Hamas à Gaza, a-t-il fait savoir samedi.

Le département d'Etat a notifié vendredi au Congrès, invoquant une autorisation "d'urgence", la vente à son allié israélien de 13 981 obus de 120 mm équipant les chars de combat Merkava engagés dans l'offensive dans le territoire palestinien, selon des communiqués samedi du ministère des Affaires étrangères et du Pentagone.

Ces équipements militaires représentent une valeur de 106,5 millions de dollars.

"Le secrétaire d'Etat (Antony Blinken) a déterminé et justifié dans le détail auprès du Congrès qu'il y avait urgence pour vendre immédiatement au gouvernement israélien ces équipements (...) en se passant de l'examen parlementaire requis par la législation sur le contrôle des exportations d'armements", a indiqué la diplomatie américaine.

Mercredi, le Congrès - divisé avec une Chambre des représentants à majorité républicaine et des sénateurs démocrates majoritaires mais eux-mêmes fracturé****s - n'avait pas réussi à progresser sur une énorme enveloppe d'aide de plus de 106 milliards de dollars réclamée avec insistance par le président démocrate Joe Biden, comprenant des fonds pour l'Ukraine et Israël.

Les Etats-Unis se sont engagés pour la sécurité d'Israël et il est crucial pour les intérêts nationaux américains d'aider Israël à développer et à maintenir une solide capacité d'auto-défense
Département d'Etat américain

Malgré des relations diplomatiques parfois tendues, Washington est le tout premier soutien d'Israël et lui fournit chaque année depuis 2016, sous la présidence de Barack Obama, 3,8 milliards de dollars d'aide militaire par an.

Les Etats-Unis ont mis leur veto vendredi soir à une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU appelant à un "cessez-le-feu humanitaire immédiat" à Gaza.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

"Cessez-le-feu" à Gaza : veto américain à une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU

États-Unis : les Républicains bloquent une nouvelle aide pour l'Ukraine et Israël

Gaza : le plan de Benjamin Netanyahu pour l'après-guerre