Alerte au tsunami au Japon après une série de très forts tremblements de terre

Une alerte au tsunami a été retransmise à la télévision japonaise
Une alerte au tsunami a été retransmise à la télévision japonaise Tous droits réservés Eugene Hoshiko/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Agence météorologique japonaise a signalé des séismes au large d'Ishikawa et des préfectures voisines, l'un d'entre eux ayant une magnitude préliminaire de 7,6.

PUBLICITÉ

La terre a tremblé ce 1er janvier au Japon. Une vingtaine de séismes ont été signalés dans le pays. Le plus puissant d’entre eux, d’une magnitude de 7,5 a eu lieu à Ishikawa, dans le centre.

Après ces secousses, qui ont causé d’importants dégâts matériels, les autorités japonaises ont déclenché plusieurs alertes au tsunami. Les autorités américaines considèrent, cependant, que le risque est largement écarté. En Russie, plusieurs villes situées à l’est du pays, comme Vladivostock ont, elles aussi, émis une alerte face à un risque de tsunami.

Au Japon, aucun bilan humain n’a été communiqué par le gouvernement. Mais plus de 33 000 foyers ont été privés d’électricité et les autorités ont ordonné aux habitants des zones côtières de se réfugier sur les hauteurs. Les tremblements de terre auraient également causé un vaste incendie dans la ville côtière de Wajima.

Les autorités ont, par ailleurs, déclaré qu’il n’y avait pas d’anomalie dans les centrales nucléaires. Le pays garde en mémoire le séisme de 2011 qui avait fait environ de 20 000 morts et disparus, et entraîné la catastrophe nucléaire de Fukishama.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Au Japon, 84 morts et des dizaines de disparus après le séisme du Nouvel An

Japon : une collision entre deux avions à l'aéroport de Tokyo-Haneda fait cinq morts

Séismes au Japon : au moins 55 morts, alertes au tsunami levées