Plus de 10 millions d’enfants ont été contraints de fuir leur foyer à cause des conflits armés

ebu
ebu Tous droits réservés Brian Inganga/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Brian Inganga/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Somaya Aqad, Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Plus de 10 millions d’enfants ont été contraints de fuir leur foyer l’année dernière lors des 10 plus grandes crises mondiales, selon une nouvelle étude de l’ONG Save The Children. Le nombre d’enfants déplacés s’élève désormais à plus de 50 millions dans le monde.

PUBLICITÉ

Plus de 10 millions d’enfants ont été contraints de fuir leur foyer l’année dernière lors des 10 plus grandes crises mondiales, selon une nouvelle étude de l’ONG Save The Children.

Le nombre d’enfants déplacés s’élève désormais à plus de 50 millions dans le monde. C’est le chiffre le plus élevé jamais enregistré, et qui a plus que doublé depuis 2010.

En 2023, L’ONG a également constaté que 29 000 enfants supplémentaires par jour étaient déplacés à l’intérieur de leur propre pays ou qu’ils étaient forcés de fuir vers une autre nation.

Au Soudan et en Somalie,  les enfants âgés de moins 18 ans sont les plus touchés par les déplacements.

Selon un porte-parole de l’ONG Save The Children, un enfant déplacé a très probablement été témoin du genre de violence ou de destruction qu’aucun enfant ne devrait jamais connaître, avant de devoir abandonner tout ce qu’il connaît.

« Lorsque les enfants perdent leur maison, ils perdent presque tout : leur accès aux soins de santé, à l’éducation, à la nourriture et à la sécurité. »

Les enfants déplacés ont généralement subi une violence extrême, selon l’ONG.

L'enfance en danger à Gaza et en Cisjordanie occupée

Dans la bande de Gaza, plus de 5 350 enfants seraient décédées et près 12 300 sont blessés depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas. Des milliers d’autres sont portés disparus. 

La bande de Gaza est aujourd’hui l’endroit le plus dangereux au monde pour un enfant, selon l'Unicef.

En Cisjordanie occupée Au moins 100 enfants ont été tués et des centaines d’autres, ont été obligés de fuir. 2023 aura été l’année la plus meurtrière jamais enregistrée pour les enfants de Cisjordanie.

Avec ces derniers chiffres, Save the Children souligne la nécessité de soutenir les enfants du monde entier.

Ils ont besoin de fournitures vitales, mais aussi de sécurité, d'éducation, d'abris, de santé, d'un endroit où jouer, rire et apprendre - autant de choses que beaucoup d'entre nous considèrent comme acquises.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Gaza : les frappes israéliennes ont fait au moins 18 morts dans la nuit de samedi à dimanche

Gaza : frappes sur Rafah, la CIJ rejette la "demande urgente" de l'Afrique du Sud

Le chef du Hamas perd trois fils dans une frappe israélienne