A Aboud Dhabi, l'OMC plaide pour une action collective contre la pollution des océans

La capitale des Emirats arabes unis, Abu Dhabi, accueille pour une semaine la treizième conférence ministérielle de l'OMC.
La capitale des Emirats arabes unis, Abu Dhabi, accueille pour une semaine la treizième conférence ministérielle de l'OMC. Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par Euronews avec agences
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Il s'agit d'un "débat critique" pour les petits États insulaires comme la Barbade, dont les économies se développent et vivent de l'océan.

PUBLICITÉ

La pollution des océans causée par les plastiques et ses conséquences étaient l'un des thèmes majeurs de la 13ème Conférence des ministres des pays membres de l'Organisation mondiale du commerce, qui se tient à Abou Dhabi. Un "débat critique" pour les petits États insulaires comme la Barbade, dont les économies se développent et vivent de l'océan.

"(...) La pollution des océans par les plastiques entraîne souvent la contamination et l'étouffement de l'écosystème très délicat des récifs coralliens. Au-delà de cela, il y a le danger qui résulte de la mort ou de la destruction des récifs coralliens et de cet écosystème. La destruction des communautés côtières de basse altitude et la réduction de la capacité des personnes qui vivent dans ces zones à avoir des moyens de subsistance durables" explique Kerrie Symmonds, ministre des Affaires étrangères et du Commerce extérieur de la Barbade.

En mars 2022, lors de la 5ème session de l'Assemblée des Nations Unies pour l'environnement, une résolution historique avait été adoptée : "mettre fin à la pollution plastique". Une manière de reconnaître le grave problème environnemental à l'échelle mondiale. L’ONU estime que 19 % des émissions de gaz à effet de serre proviendront du plastique d’ici 2040.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le Parlement en désaccord avec les Etats membres sur la pollution de l'air

Europe : une goélette scientifique sillonne les eaux afin d'évaluer la pollution

La pollution des voitures particulières dans l’UE ne diminue pas, selon la Cour des comptes de l'UE