Grand Chelem de Judo de Tachkent : l'Ouzbékistan décroche l'or dès le premier jour !

Chez les moins de 57 kg, la Française Priscilla Gnéto a remporté la victoire face à la Japonaise Haruka Funakubo
Chez les moins de 57 kg, la Française Priscilla Gnéto a remporté la victoire face à la Japonaise Haruka Funakubo Tous droits réservés IFJ
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'Ouzbek Doston Ruziev et la Française Amandine Buchard a remporté l'or lors de la première journée du Grand Chelem de Judo de Tachkent.

PUBLICITÉ

La tournée mondiale de judo de la FIJ continue ! Après seulement un week-end de repos, nous sommes de retour à Tachkent, en Ouzbékistan, un pays où le judo est l'un des sports les plus suivis.

Cette année, le Grand Chelem a lieu à la Humo Arena accueille, avec une foule bruyante et enthousiaste présente dès le premier jour.

Chez les moins 48 kg, l'athlète Sabina Giliazova a battu Abiba Abuzhakynova dans le golden score. Toutes les deux ont visé la victoire, mais Sabina Giliazova a habilement maîtrisé son adversaire pour le ippon !

Almaz Alsenov, PDG de Harvest Group, a remis les médailles.

Chez les moins de 60 kg, la foule était particulièrement impatiente, car le champion local Doston Ruziev disputait sa première finale du World Judo Tour. Il faisait face au Géorgien Giorgi Sardalashvili. L'enthousiasme des spectateurs l'ont motivé, et permis de remporter la victoire !

Il a reçu sa médaille des mains d'Adkham Ikramov, ministre des Sports de la République d'Ouzbékistan.

"Tout d’abord merci beaucoup à tous les supporters ici aujourd’hui, cela m’a beaucoup aidé ! À l’avenir, nous ferons de notre mieux pour répondre aux attentes de la nation ouzbèke en continuant à remporter des médailles d’or" déclare Doston Ruziev.

Une énergie similaire était également palpable pour la finale des moins de 52 kg, pour encourager la combattante locale de 20 ans, Gulkhayo Juraeva, qui était prête à décrocher sa toute première médaille.

Mais la judoka française chevronnée Amandine Buchard a montré son expérience pour remporter ce combat serré et a balayé son adversaire pour remporter le titre.

Le Secrétaire général du CNO d'Ouzbékistan, Oybek Kasimov, a remis les médailles.

"C’est ma deuxième fois à Tachkent, la première fois c’était pour les Championnats du monde et j’aime vraiment le public ici parce qu’il vit pour le judo. Et chaque fois qu’ils voient du beau judo, ils crient et j’aime ce genre d’ambiance et me battre ici à Tachkent" s'exclame Amandine Buchard.

Nurali Emomali a pris la première place chez les moins de 66 kg, après avoir contré un waza-ari précoce de Baruch Shmailov, qui a été disqualifié pour ne pas s'être engagé !

Les médailles ont été remises par Ismoil Mahmadzoir, président de la Fédération tadjike de judo.

Chez les moins de 57 kg, la Française Priscilla Gnéto a remporté la victoire face à la Japonaise Haruka Funakubo.

Armen Bagdasarov, directeur des arbitres en chef de la FIJ, a remis les médailles.

En plus des médailles, les judokas locaux ont donné au public des performances incroyables.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Azerbaïdjan clôture en beauté le Grand Chelem de Bakou

L'Azerbaïdjan domine la deuxième journée du Grand Chelem de judo

Performances incroyables lors du premier jour du Grand Chelem de Bakou