PUBLICITÉ

Attaque au couteau en Australie: au moins 6 morts, l'assaillant "connu de la police" abattu

Une foule se rassemble devant le centre commercial Westfield à Sydney, le samedi 13 avril 2024
Une foule se rassemble devant le centre commercial Westfield à Sydney, le samedi 13 avril 2024 Tous droits réservés Rick Rycroft/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Rick Rycroft/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un homme a poignardé à mort six personnes dans un centre commercial très fréquenté de Sydney samedi avant d'être mortellement abattu par les forces de l'ordre. Plusieurs personnes, dont un enfant en bas âge, ont également été blessées dans l'attaque.

PUBLICITÉ

Le suspect a poignardé neuf personnes au centre commercial Westfield de Bondi Junction, dans la banlieue est de la ville, avant qu'un inspecteur de police ne l'abatte après qu'il se soit retourné et ait brandi un couteau, a déclaré à la presse le commissaire adjoint de la police de Nouvelle-Galles du Sud, Anthony Cooke. Six des victimes et le suspect sont décédés. La police n'avait pas d'informations précises sur l'état des blessés.

L'homme de 40 ans, qui était connu de la police, "a agi seul" et la police affirme qu'il n'y a "pas de menace permanente" pour le public, a ajouté Anthony Cooke. Il a déclaré qu'il n'y avait "rien, à notre connaissance, sur les lieux de l'attentat qui puisse indiquer un motif ou une idéologie". Lorsqu'on lui a demandé si les autorités excluaient la piste terroriste, il a répondu : "Nous n'excluons rien".

M. Cooke a déclaré que l'inspectrice de police, un officier supérieur, était seule lorsqu'elle s'est trouvée face au suspect et qu'elle l'a interpellé peu après son arrivée sur les lieux, "sauvant ainsi la vie d'un certain nombre de personnes".

La vidéo montre de nombreuses ambulances et voitures de police autour du centre commercial, et des gens qui en sortent.

Des ambulanciers soignaient des patients sur place.

Un témoin, Roi Huberman, ingénieur du son à la chaîne de télévision australienne ABC, a déclaré à la chaîne qu'il s'était abrité dans un magasin pendant l'incident.

"Soudain, nous avons entendu un ou deux coups de feu et nous ne savions pas quoi faire", a-t-il déclaré. "La personne très compétente du magasin nous a alors emmenés à l'arrière, là où l'on peut fermer à clé. Elle a ensuite fermé le magasin à clé, puis nous a fait passer par l'arrière et maintenant nous sommes sortis".

Une vidéo a été diffusée montrant un homme vêtu d'un short et d'un maillot de sport faisant son jogging à l'intérieur du centre commercial, muni d'un couteau.

Un témoin qui se trouvait près d'une salle de sport du centre commercial a vu l'homme et a déclaré à la chaîne télé Nine qu'il avait l'air "dispersé et chaotique".

"Il ne s'en prenait à personne en particulier, on pouvait voir qu'il avait l'air d'agir au hasard, il courait avec son couteau", a déclaré l'homme à Nine News.

"Nous avions aussi vu des gens qui allaient le poursuivre, donc parfois il n'était pas clair qui était la mauvaise personne".

De nombreux messages sur les médias sociaux montraient des foules fuyant alors que les services d'urgence envahissaient le centre.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Nouvelle attaque au couteau à Sydney : un suspect de 15 ans interpellé

Attaque au couteau à Paris samedi soir : l'assaillant était soumis à un suivi psychiatrique

Émeutes à Dublin après une attaque au couteau