PUBLICITÉ

Ukraine : au moins 13 morts dans des frappes russes à Tchernihiv

Des sauveteurs travaillent sur le site d'un tir de missile russe à Tchernihiv, en Ukraine, le mercredi 17 avril 2024.
Des sauveteurs travaillent sur le site d'un tir de missile russe à Tchernihiv, en Ukraine, le mercredi 17 avril 2024. Tous droits réservés Ukrainian Emergency Service via AP Photo
Tous droits réservés Ukrainian Emergency Service via AP Photo
Par Euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Un immeuble résidentiel de huit étages a été touché. Au moins 61 autres personnes ont été blessées.

PUBLICITÉ

Trois missiles russes ont frappé le centre-ville de Tchernihiv, dans le nord de l'Ukraine, mercredi, atteignant un immeuble d'habitation de huit étages et tuant au moins 13 personnes, selon les autorités ukrainiennes.

Au moins 61 personnes, dont deux enfants, ont été blessées dans cette attaque matinale, ont indiqué les services d'urgence ukrainiens.

Tchernihiv se trouve à quelque 150 kilomètres au nord de la capitale, Kyiv, près de la frontière avec la Russie et le Bélarus, et compte une population d'environ 250 000 habitants.

Le dernier bombardement russe a eu lieu alors que le soutien militaire supplémentaire de la part des partenaires occidentaux de l'Ukraine se fait attendre, et la laisse de plus en plus à la merci des forces du Kremlin.

Au cours des mois d'hiver, la Russie n'a pas fait d'avancée spectaculaire le long de la ligne de front de 1 000 kilomètres, se concentrant plutôt sur la guerre d'usure. Toutefois, la pénurie de munitions d'artillerie, de troupes et de véhicules blindés en Ukraine a permis aux Russes d'avancer progressivement, selon les analystes militaires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Guerre en Ukraine : Kyiv désespère d'obtenir davantage d'aide de ses alliés

Ukraine : l'AEIA alerte sur le danger d'un "accident nucléaire"

États-Unis : l'aide à l'Ukraine va-t-elle enfin être débloquée ?