EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Antisémitisme : la police américaine intervient sur des campus

a
a Tous droits réservés Stefan Jeremiah/Copyright 2024. The AP. All Rights Reserved.
Tous droits réservés Stefan Jeremiah/Copyright 2024. The AP. All Rights Reserved.
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Sur les campus américains, les manifestations organisées pour protester contre la guerre dans la bande de Gaza sont de plus en plus tendues.

PUBLICITÉ

À New York, la police a procédé à des dizaines d'arrestations, alors qu’elle tentait de démanteler des campements installés dans les universités de New York et de Yale. La manifestation, en solidarité avec la Palestine, s'est terminée dans les rues de la ville.

Une situation tendue, qui a poussé le secrétaire à l'Éducation à réagir.

"La haine antisémite sur les campus est inacceptable. Je suis profondément préoccupé par ce qui se passe à l'université de Columbia. En novembre 2023, notre bureau des droits civils a ouvert une enquête sur Columbia", a écrit Miguel Cardona sur la plateforme X.

L'université polytechnique de l'État de Californie a même été fermée en raison des manifestations. Les cours sont désormais dispensés à distance.

Toujours en Californie, des dizaines d'étudiants ont installé des tentes à l’université de Berkeley et manifesté en solidarité avec les protestations qui ont lieu dans tout le pays, y compris dans les prestigieuses MIT et Harvard.

À l’intérieur du pays, un groupe d'étudiants protestataires a exigé que l'université du Minnesota abandonne tout partenariat avec Israël.

Dans l'Ohio, des étudiants demandent à leur université de révéler ses investissements dans des entreprises liées à Israël.

Depuis le début du conflit entre Israël et le Hamas, les universités ont tenté de maintenir un équilibre entre la sécurité et les libertés civiles. Mais l'intensification des manifestations a conduit nombre d'entre elles à appliquer des règles plus strictes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Hunter Biden, fils du président américain, reconnu coupable de détention illégale d'arme à feu

Affaire Stormy Daniels : Donald Trump reconnu coupable de toutes les accusations

Le président américain a qualifié le Japon et l'Inde de nations "xénophobes"