EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Elections européennes : quels sont les pouvoirs du Parlement européen ?

Des drapeaux européens flottent devant le Parlement européen, le mercredi 7 février 2024 à Strasbourg en France.
Des drapeaux européens flottent devant le Parlement européen, le mercredi 7 février 2024 à Strasbourg en France. Tous droits réservés AP Photo/Jean-Francois Badias
Tous droits réservés AP Photo/Jean-Francois Badias
Par Vincenzo GenoveseYolaine de Kerchove
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les électeurs européens sont appelés aux urnes cette semaine. Le scrutin continental désignera les 720 prochains membres du Parlement européen.

PUBLICITÉ

L'une des premières décisions de la nouvelle assemblée sera d'élire le président du Parlement européen. La majorité absolue est requise.  

Une fois cette étape franchie, tous les regards seront tournés vers le candidat à la présidence de la Commission européenne. Choisi par les pays de l'UE.  Il appartiendra aux députés européens de donner leur aval.  

Même chose pour les aspirants commissaires. Les députés les interrogeront avant de les soutenir ou de les rejeter.  

Les députés participeront ensuite à l'élaboration des lois européennes. Leur rôle : débattre, amender et enfin négocier les propositions de la Commission avec le Conseil.

Le Parlement européen ne peut pas prendre l'initiative d'une législation

Le Parlement ne peut pas prendre l'initiative d'une législation, mais il peut demander à la Commission de transmettre la proposition. 

L'adoption du budget de l'UE, une autre tâche importante pour le Parlement européen, et l'examen minutieux de la politique étrangère. Il doit également approuver tout élargissement et tous les traités d'association de l'UE.  

Le Parlement a le pouvoir de limoger la Commission par le biais d'une motion de censure. Elle devra cependant être adoptée à la majorité des deux tiers des suffrages exprimés et à la majorité des membres du Parlement. 

Même si cela ne s'est jamais produit jusqu'à présent, en 1999, la Commission européenne a dû démissionner à la suite d'une affaire de corruption.   

Video editor • Vassilis Glynos

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections européennes : que veulent les électeurs et que promettent les candidats

Élections européennes : un casse-tête pour élaborer la prochaine coalition ?

Élections européennes : quelle est la position des partis sur les politiques anti-discriminatoires ?