EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Euro 2024 : une compétition sous haute sécurité en Allemagne

Le logo officiel de l'UEFA EURO 2024 en Allemagne est présenté lors du lancement de la marque UEFA EURO 2024 à Berlin, Allemagne, mardi 5 octobre 2021. (AP Photo/Michael Sohn)
Le logo officiel de l'UEFA EURO 2024 en Allemagne est présenté lors du lancement de la marque UEFA EURO 2024 à Berlin, Allemagne, mardi 5 octobre 2021. (AP Photo/Michael Sohn) Tous droits réservés Michael Sohn/Copyright 2021 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Michael Sohn/Copyright 2021 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AP & EBU
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

L'Allemagne renforce ses mesures de sécurité en prévision du championnat d'Europe de football, en s'attaquant à un large éventail de menaces, dont le terrorisme, le hooliganisme et la cybersécurité.

PUBLICITÉ

La sécurité est une "priorité absolue" pour l'Allemagne qui se prépare à accueillir le prochain championnat d'Europe de football.

S'exprimant mardi, lors d'une conférence de presse, dix jours avant le début officiel de la compétition Euro 2024, la ministre allemande de l'Intérieur, Nancy Faeser, a déclaré que le pays se préparait à "tous les dangers concevables".

Elle a cité des menaces telles que le terrorisme, le hooliganisme et les cyberattaques, mais a déclaré que la coopération se déroulait "très bien" au niveau fédéral et au niveau des Länder.

"La police sera très présente partout où un grand nombre de personnes se déplacent. Ce sera un effort majeur pour les forces de police des États et la police fédérale, mais c'est également crucial pour le tournoi", a-t-elle déclaré.

Un centre de police temporaire a été mis en place en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, où se trouvent quatre des dix stades qui accueilleront des matchs.

"Nous ne pouvons jamais garantir une sécurité à 100 %", a déclaré Herbert Reul, gouverneur de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, avant d'ajouter : "Nous pouvons nous préparer du mieux que nous pouvons".

La nouvelle est tombée un jour après la mort d'un policier à la suite d'une agression à l'arme blanche lors d'un événement organisé par Pax Europa, une organisation qui se décrit comme informant le public des dangers posés par "la propagation et l'influence croissantes de l'islam politique".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Allemagne : un fait divers ravive les tensions politiques avant les élections européennes

Euro de football 2024 : un match d'ouverture à sens unique entre l'Allemagne et l'Écosse

L'AfD nomme un nouveau chef de délégation au Parlement européen