EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Quel impact aura l'Euro 2024 sur l'économie allemande ?

Les supporters écossais à Munich
Les supporters écossais à Munich Tous droits réservés Markus Schreiber/AP
Tous droits réservés Markus Schreiber/AP
Par Magyar Ádám
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en hongrois

L'Euro de football peut-il renflouer l'économie allemande après des années de stagnation ? Selon les experts, les grands évènements sportifs n'ont qu'un impact minime sur les économies locales.

PUBLICITÉ

Malgré les attentes élevées et les millions de supporters qui dépensent sans compter, les experts s'accordent à dire que le championnat d'Europe de football ne sera pas en mesure de sortir l'économie allemande d'une stagnation qui dure depuis des années.

Selon Jonas Froch, économiste du sport de l'université de Cologne, les recherches montrent que, dans l'ensemble, des événements sportifs similaires ont un impact économique minime, voire négatif.

"Le rôle du mécanisme de substitution est important. Cela signifie que les gens ne dépensent pas nécessairement plus d'argent, mais qu'ils le dépensent différemment. Alors qu'ils allaient habituellement au cinéma ou au théâtre, ils dépensent désormais leur argent lors des matchs, dans les bars ou lors de barbecues à la maison", a expliqué Jonas Froch.

L'UEFA fait un grand pas en avant dans le tournoi

L'Institut allemand de recherche économique est parvenu à une conclusion similaire. Le directeur de l'institut a déclaré à Reuters que les gens pourraient acheter une nouvelle télévision en raison du championnat d'Europe, mais qu'ils économiseraient l'argent dépensé ailleurs. La consommation n'augmente donc pas, mais se transforme.

Bien sûr, cela ne signifie pas que personne n'en profite. L'UEFA, par exemple, peut s'attendre à réaliser un bénéfice d'un milliard et demi d'euros, et la société peut également tirer profit du tournoi. L'un des meilleurs exemples est la Coupe du monde de football 2006 en Allemagne, dont les conséquences ont été analysées en détail par les économistes.

"Il peut y avoir des effets intangibles : la qualité de vie des gens peut s'améliorer, la cohésion sociale et le moral peuvent augmenter. Cet effet a été particulièrement marqué lors de la Coupe du monde de la FIFA 2006 en Allemagne. Certaines études attribuent une valeur de 800 millions d'euros aux actifs immatériels générés en 2006. Et c'est à peu près le montant des fonds publics qu'un comité d'organisation doit dépenser pour un événement similaire", a déclaré M. Froch.

Les traiteurs et les hébergeurs en profitent

Quatre des dix villes hôtes de l'Euro 2024 se trouvent dans la Ruhr et ses environs. Cette région était autrefois le cœur de l'industrie lourde allemande, mais depuis la crise des industries du charbon et de l'acier dans les années 1970, elle s'est de plus en plus tournée vers les services. Certains des complexes industriels inutilisés ont également trouvé de nouvelles utilisations.

L'un des sites emblématiques de la transformation de la Ruhr est la mine de charbon de Zollverein à Essen, qui a fermé ses portes en 1986 et est désormais inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Aujourd'hui, les touristes se promènent, les habitants courent, font du vélo et travaillent même dans les immenses bâtiments rouillés, dont certains abritent des bureaux. L'importance du football est également évidente ici, la zone étant couverte d'autocollants des équipes locales.

La région reste un centre très important pour l'économie allemande. Et l'afflux de touristes profite certainement aux traiteurs et aux fournisseurs d'hébergement locaux.

"Nous dépensons entre 100 et 150 euros par jour. Nous buvons beaucoup, nous mangeons bien. Nous passons un bon moment, alors tout va bien", a déclaré un supporter écossais.

Les tarifs des chambres d'hôtel ont vu leurs prix monter en flèche pendant l'Euro. Ces derniers jours, nous avons rencontré des supporters hongrois qui n'ont pas pu trouver d'hébergement à un prix raisonnable et qui ont fini par dormir dans leur voiture.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La sécurité de l'Allemagne est menacée, selon un nouveau rapport du gouvernement

L'Angleterre démarre sa campagne pour l'Euro par une victoire 1-0 sur la Serbie

Euro 2024 : les Pays-Bas dominent la Pologne, les Danois et les Slovènes s'égalisent