EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Euro 2024: l'Espagne écrase la Géorgie, l'Angleterre s'impose in extremis face à la Slovaquie

L'Espagnol Dani Olmo, à droite, célèbre le 4e but de son équipe contre la Géorgie lors d'un huitième de finale de l'Euro 2024 à Cologne.
L'Espagnol Dani Olmo, à droite, célèbre le 4e but de son équipe contre la Géorgie lors d'un huitième de finale de l'Euro 2024 à Cologne. Tous droits réservés AP/Frank Augstein
Tous droits réservés AP/Frank Augstein
Par Euronews avec AP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

L'Espagne affrontera l'Allemagne en quart de finale ce samedi, tandis que l'Angleterre sera opposée à la Suisse. Les résultats des derniers matchs.

PUBLICITÉ

L'Espagne s'est rapidement remise d'un but contre son camp en début de match pour battre la Géorgie (4-1) et se qualifier pour les quarts de finale de l'Euro 2024, mettant ainsi fin à l'une des histoires d'outsiders les plus fascinantes du tournoi.

Les buts des milieux de terrain Rodri et Fabián Ruiz ont permis à l'Espagne de revenir dans le match après le but contre son camp de Robin Le Normand à la 18e minute, qui avait donné l'avantage à la Géorgie.

Nico Williams et Dani OImo ont mis la Géorgie hors de portée en marquant deux autres buts en fin de match sous une pluie battante.

L'Espagne affrontera le pays hôte de l'Euro, l'Allemagne, en quart de finale à Stuttgart.

Cette défaite met fin à la première campagne de la Géorgie dans un tournoi majeur, qui comprenait une victoire 2-0 sur le Portugal de Cristiano Ronaldo.

Malgré le score écrasant, le gardien géorgien Giorgi Mamardashvili s'est une nouvelle fois distingué en réalisant neuf arrêts pour éviter la déroute.

L'Espagnol Fabian Ruiz a marqué le deuxième but de son équipe contre la Géorgie.
L'Espagnol Fabian Ruiz a marqué le deuxième but de son équipe contre la Géorgie.AP/Frank Augstein

L'Espagne avait battu la Géorgie 7-1 en qualifications l'année dernière, mais ce match a été serré jusqu'aux 20 dernières minutes et témoigne de l'amélioration rapide de la Géorgie sous la houlette du sélectionneur Willy Sagnol.

Jouant son quatrième match de l'Euro 2024, l'Espagne n'avait pas encore encaissé de but depuis le début du tournoi.

Otar Kakabadze a débordé sur le flanc droit de la Géorgie et a centré à ras de terre. Le Normand a battu de la poitrine son propre gardien de but, apparemment distrait par Khvicha Kvaratskhelia qui arrivait derrière lui pour reprendre le centre.

L'Espagne mettait du temps à revenir dans le match, mais Rodri, qui revenait d'un match de suspension, égalisait à la 39e d'un tir à ras de terre depuis l'extérieur de la surface.

La Géorgie est restée menaçante en contre, notamment avec un tir audacieux de Kvaratskhelia depuis la ligne médiane, mais le milieu de terrain espagnol Ruiz a porté le score à 2-1 à la 51e lorsqu'il s'est levé sans marquage pour reprendre un centre du jeune Lamine Yamal, âgé de 16 ans.

La Géorgie, qui avait besoin d'un but, a dû ouvrir sa défense compacte et a encaissé deux autres buts, par Williams à la 75e et par le remplaçant Olmo huit minutes plus tard.

Bellingham sauve l'Angleterre à la 98e minute

Les espoirs de l'Angleterre de ramener un trophée à la maison après 60 ans d'absence ont bien failli voler en éclat car l'équipe est restée menée 1-0 presque jusqu'à la fin du match à Gelsenkirchen.

Le but du Slovaque Ivan Schranz semblait suffisant pour éliminer les Trois Lions dès le début de la compétition.

L'ailier du Slavia Prague a placé une frappe à ras de terre dans le coin inférieur droit du filet à la 25e minute, scellant ainsi l'entrée en matière convaincante de l'équipe dirigée par l'ancien entraîneur de Naples, Francesco Calzona.

PUBLICITÉ

Pendant de longues minutes cette défaite annoncée a semblé être l'une des plus humiliantes jamais subies par l'Angleterre, rappelant l'élimination face à l'Islande lors de l'Euro 2016.

Des huées ont retenti dans le stade en première mi-temps, alors que la frustration grandissait parmi les supporteurs.

Le Slovaque Ivan Schranz après le premier but de son équipe contre l'Angleterre.
Le Slovaque Ivan Schranz après le premier but de son équipe contre l'Angleterre.AP/Ariel Schalit

Les espoirs de l'Angleterre se sont ravivés en deuxième mi-temps, lorsqu'elle a pris la sélection a repris le contrôle du match à la recherche d'une égalisation.

Phil Foden frappe le ballon à bout portant. Mais l'arbitrage vidéo a constaté que le tir était hors-jeu, le but a été refusé.

PUBLICITÉ

Tout semblait perdu jusqu'à ce que Jude Bellingham trouve un étonnant coup de tête qui trompait le gardien slovaque pour égaliser à 1 à 1 à la 98e minute.

Moins de soixante secondes après le début de la prolongation, Harry Kane a marqué de la tête le 2-1 pour l'Angleterre.

Le tir salvateur de Jude Bellingham contre la Slovaquie.
Le tir salvateur de Jude Bellingham contre la Slovaquie.AP/Thanassis Stavrakis
Harry Kane a marqué le 2e but décisif pour l'Angleterre.
Harry Kane a marqué le 2e but décisif pour l'Angleterre.AP/Antonio Calanni

Bien qu'ils aient atteint l'étape suivante, les supporteurs anglais étaient loin d'être satisfaits de la façon dont leur équipe avait joué contre la Slovaquie, et tout au long du tournoi.

Les Anglais n'ont remporté qu'une seule victoire en 90 minutes, en battant la Serbie 1-0 lors de leur match d'ouverture de l'Euro 2024.

PUBLICITÉ

Le quart de finale contre la Suisse samedi prochain pourrait être leur match le plus difficile, car leur adversaire s'est avéré être l'une des meilleures équipes jusqu'à présent, en particulier après avoir confortablement battu l'Italie 2-0 dans le match à élimination directe de samedi.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Euro 2024 : l'Espagne se qualifie pour les quarts en battant l'Allemagne 2-1

En Allemagne, le climat économique se dégrade en juin, pas de miracle avec l'Euro 2024

Euro 2024 : l'Allemagne et la Suisse qualifiées pour les huitièmes, l'Écosse éliminée