Ebola : Merck Sharp & Dohme décroche une avance sur son vaccin

Ebola : Merck Sharp & Dohme décroche une avance sur son vaccin
Par Euronews avec Reuters, AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

L’Alliance Globale pour les Vaccins et l’Immunisation (GAVI) va avancer 5 millions de dollars au laboratoire américain Merck Sharp & Dohme, pour

PUBLICITÉ

L’Alliance Globale pour les Vaccins et l’Immunisation (GAVI) va avancer 5 millions de dollars au laboratoire américain Merck Sharp & Dohme, pour l’aider à développer son vaccin expérimental contre le virus Ebola.

Le groupe pharmaceutique s’est engagé à fournir 300.000 doses dès le mois de mai pour des essais cliniques. Il a déposé une demande d’autorisation d’injection en cas d’urgence auprès de l’Organisation mondiale de la santé. Son vaccin pourrait obtenir une autorisation réglementaire pour son vaccin d’ici fin 2017.

Depuis son apparition fin 2013 dans le sud de la Guinée, le virus Ebola a fait plus de 11.300 morts en Afrique de l’Ouest. 109 personnes sont actuellement en quarantaine en Sierra Leone.

L’Alliance GAVI est un partenariat public / privé dont le but est d’accélérer les progrès dans le domaine de la vaccination.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Répartition des richesses : où les écarts sont-ils les plus criants en Europe ?

Pourquoi l'inflation est-elle plus faible en Italie que dans le reste de l'Europe ?

Comment les questions économiques européennes ont-elles évolué sous la présidence d'Ursula von der Leyen ?