BCE : Draghi défend les taux bas

BCE : Draghi défend les taux bas
Par Anne Glémarec avec Reuters
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Président de la Banque centrale européenne a une nouvelle fois répondu aux critiques de l'Allemagne à l'occasion du sommet de la Banque asiatique de développement à Francfort.

PUBLICITÉ

Mario Draghi à l’offensive face à Wolfgang Schäuble. Le Président de la Banque centrale européenne a profité du sommet de la Banque asiatique de développement ce lundi à Francfort, pour répondre une nouvelle fois aux critiques du Ministre allemand des Finances. Celui-ci accuse sa politique de taux zéro de ruiner les épargnants allemands.

Les taux très bas ne sont pas le problème,“ a estimé Mario Draghi. “Ils sont le symptôme d’un problème sous-jacent, à savoir, une demande d’investissement insuffisante à travers le monde pour absorber toute l‘épargne disponible dans l‘économie. Et donc, la bonne manière de relever les défis posés par les taux bas n’est pas d’essayer de supprimer les symptômes, mais de traiter les causes sous-jacentes.

Pour Mario Draghi, relever les taux dans le contexte actuel de croissance faible et d’inflation négative conduirait à la récession. Il le répète, même si ses effets se font attendre, la stratégie d’assouplissement quantitatif est la meilleure option pour relancer le crédit, la consommation et l’investissement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'Europe et la Chine à la recherche de nouvelles routes commerciales

L'Allemagne enregistre une baisse de la croissance économique au dernier trimestre 2023

Guerre Israël-Hamas : l'économie israélienne en perte de vitesse