Vers une baisse de la production de pétrole

Vers une baisse de la production de pétrole
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Par crainte d'un effondrement des prix du pétrole, l'Arabie saoudite réclame une baisse de la production aux pays exportateurs

PUBLICITÉ

Les producteurs de pétrole doivent impérativement réduire leur production d'au moins un million de barils par jour. C'est ce qu'a réclamé lundi l'Arabie saoudite. Le premier producteur d'or noir au monde craint un nouvel effondrement des prix comme en 2014.

"L'analyse technique que nous avons passée en revue hier révèle que nous avons besoin d'une réduction approchant un million de barils par jour pour équilibrer le marché", a déclaré le ministre saoudien de l'Energie, Khaled al-Faleh, lors d'une réunion des pays membres de l'Opep et non membres du cartel pétrolier, à Abou Dhabi.

Les marchés ont immédiatement réagi à cette annonce : lundi, le baril new-yorkais et le baril de Brent, la référence européenne, ont augmenté de plus d'un dollar.

La surproduction de pétrole, doublée d'une crainte de la baisse de la demande chinoise ont déjà fait chuter le baril de 20% en un mois, après une hausse spectaculaire en octobre.

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes : si les pays exportateurs de pétrole (OPEP) valident en décembre prochain une baisse de la production, les prix à la pompes pourraient de nouveau augmenter.

Avec Agences

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La Renault Scenic E-Tech élue "Voiture de l'année" 2024

Qu'est-ce qui a rapporté le plus au cours de la dernière décennie ? : le bitcoin ou une maison à Londres ?

Toyota rappelle 280 000 véhicules aux États-Unis. Qu'en est-il en Europe ?