EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

"Black Friday" : une frénésie d'achats aussi en Europe

"Black Friday" : une frénésie d'achats aussi en Europe
Tous droits réservés 
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Impossible d'échapper au matraquage du Black Friday en Europe. Rabais et bonnes affaires affolent les consommateurs. Dans les magasins ou sur internet, des millions d'euros sont dépensés pendant cette période.

PUBLICITÉ

Impossible d'échapper au matraquage des rabais commerciaux du "Black Friday."

Aux États-Unis, ce "vendredi noir" a lieu le lendemain de la fête de Thanksgiving et marque le début du compte à rebours des achats de Noël. Le phénomène ne cesse de prendre de l'ampleur en Europe et s'étale sur plusieurs jours.

C'est l'occasion pour les marchands tout comme les consommateurs de faire de bonnes affaires en dehors des périodes légales de soldes. Que ce soit dans les magasins ou sur internet, les ventes explosent.

Parmi les acheteurs les plus avides : le Royaume-Uni avec des dépenses toujours en hausse, estimées cette année à près de 12 milliards d'euros.

Ce "Black Friday", c'est aussi l'occasion pour certains de faire entendre leur voix et de mener des actions spectaculaires.

Ainsi des salariés d'Amazon en Espagne, en Allemagne et en Grande-Bretagne se sont mis en grève. Ils exigent de meilleures conditions de travail :

"C'est aujourd'hui le grand jour d'Amazon, qui marque le coup d'envoi de la saison des fêtes de Noël et des rois mages. Ce que nous voulons demander, c'est qu'Amazon ne pense pas seulement à donner le meilleur à ses clients mais aussi à donner le meilleur à ses salariés car c'est grâce à nous qu'Amazon est allé aussi si loin" explique Alfonso Dominguez, salarié d'Amazon Espagne.

Le géant mondial de la vente en ligne a minimisé l'ampleur du mouvement et défend sa politique sociale, il affirme avoir créé au Royaume-Uni plus de 25.000 emplois bien payés et se présente en Allemagne comme "un employeur aussi fiable que bon".

avec AFP et Reuters

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Haro sur le Black Friday en France

Vers une interdiction du Black Friday en France ?

Les producteurs de champagne vont réduire leur récolte face à la baisse de la demande