PUBLICITÉ

La BCE sur le point de changer ?

La BCE sur le point de changer ?
Tous droits réservés REUTERS/Ralph Orlowski
Tous droits réservés REUTERS/Ralph Orlowski
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Christine Lagarde annonce une "revue stratégique" des "objectifs" de la Banque centrale européenne : l'institution pourrait intégrer des éléments d'écologie et assouplir sa politique monétaire.

PUBLICITÉ

Christine Lagarde annonce lancer un inventaire des "outils" et "objectifs" de la Banque centrale européenne.

Le chantier de la nouvelle présidente de l'institution financière est baptisé "revue stratégique", il démarrera en janvier et devra être achevé avant la fin 2020.

Christine Lagarde explique qu'il s'agit de faire un point : en 2003, la BCE a précisé que son mandant était de garantir "la stabilité des prix" dans la zone euro, mais depuis les lignes de forces ne sont plus les mêmes.

Elle ajoute : "Cette revue portera aussi sur les principaux changements qui ont eu lieu au cours des 16 dernières années. J'entends par là le changement technologique massif auquel nos sociétés sont confrontées. Le changement climatique constituera un immense défi pour chacun d'entre nous. Il inclura des aspects de l'inégalité qui sont certainement en hausse dans nos économies."

Christine Lagarde a déclaré que la définition de la stabilité des prix sera "au cœur" de la réflexion stratégique qu'elle lance.

Sur les dossiers du changement climatique et de la montée des inégalité, la présidente de la BCE dit avoir l'intention de d'associer au travail d'évaluation "les milieux académiques, la société civile et les parlementaires européens."

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La France veut durcir les règles d'Airbnb sur fonds d'une polémique sur les locations de courte durée

L'OCDE prévoit une croissance stable des économies mondiales pour 2024 et 2025

Le cloud : stockage dématérialisé, mais impact environnemental bien réel