EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Prix du gaz en hausse : l'essor de l'intelligence artificielle ferait grimper la demande

Un gazoduc de la côte Est, très contesté, a finalement reçu le feu vert en juin pour commencer à fonctionner, six ans après le début de sa construction
Un gazoduc de la côte Est, très contesté, a finalement reçu le feu vert en juin pour commencer à fonctionner, six ans après le début de sa construction Tous droits réservés HEATHER ROUSSEAU | The Roanoke Times/HEATHER ROUSSEAU | The Roanoke Times
Tous droits réservés HEATHER ROUSSEAU | The Roanoke Times/HEATHER ROUSSEAU | The Roanoke Times
Par Tina Teng
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Les prix du gaz naturel se sont envolés au cours des trois derniers mois en raison d'une demande plus forte liée à l'essor de la consommation d'électricité et à son rôle crucial dans la transition vers les énergies renouvelables.

PUBLICITÉ

Dans le cadre de la transition écologique de la planète vers une empreinte carbone de plus en plus faible, le gaz naturel devrait jouer un rôle clé dans le soutien de la demande. Parallèlement, l'essor de l'intelligence artificielle devrait stimuler son utilisation dans la consommation d'électricité. Depuis la mi-avril, les prix à terme du gaz naturel aux États-Unis ont bondi d'environ 62% et ceux du gaz de la Mer du Nord ont augmenté de 18% en raison de l'intensification des tensions géopolitiques au Moyen-Orient, de la réduction de la production aux États-Unis, des perturbations de l'approvisionnement en Norvège et des prévisions d'augmentation de la demande.

La demande de gaz naturel devrait augmenter

Selon S&P Global Commodity Insights, "la demande mondiale d'électricité augmentera d'un tiers au cours des dix prochaines années, y compris la demande des data centers ", et "le gaz naturel jouera un rôle important en tant que source d'énergie de base ".

D'autres études indiquent que la demande de gaz augmentera particulièrement dans les marchés émergents d'Asie en raison de l'accroissement de la population, du développement industriel et du passage à la décarbonisation des combustibles fossiles d'ici la fin du siècle. L'augmentation des investissements dans le GNL (gaz naturel liquéfié) stimulera l'offre à court terme, mais de nouveaux projets seront nécessaires pour répondre à la demande à long terme.

Une plate-forme offshore près de Sellin, en Allemagne, en mars 2023
Une plate-forme offshore près de Sellin, en Allemagne, en mars 2023Stefan Sauer/(c) Copyright 2023, dpa (www.dpa.de). Alle Rechte vorbehalten

Selon les données de Bloomberg, le nombre de poids lourds chinois alimentés au GNL a augmenté de 459 % au cours des quatre premiers mois de cette année par rapport à la même période en 2023, en raison des coûts inférieurs du gaz naturel et de sa plus faible empreinte carbone par rapport au pétrole.

En mars, l'Institut de recherche économique et technologique de la China National Petroleum Corporation a prévu que les véhicules électriques et les camions fonctionnant au GNL remplaceraient environ 10 à 12% de la consommation de diesel et d'essence en Chine cette année.

Les analystes de Wells Fargo prévoient que la demande d'électricité aux États-Unis augmentera de 20% d'ici à 2030, en raison des besoins croissants en énergie de l'IA. L'infrastructure des data centers des IA devrait ajouter 323 térawattheures à la demande d'électricité, soit par comparaison, sept fois plus que la consommation annuelle actuelle de la ville de New York !

Les grandes entreprises technologiques, notamment Amazon, Alphabet, Microsoft et Meta, prospèrent dans l'infrastructure des data centers, qui nécessite une énorme consommation d'énergie. Toutefois, les énergies renouvelables ne suffiront pas à répondre à la demande croissante de ces dernières années, ce qui fait du gaz naturel une source essentielle d'approvisionnement en électricité.

Selon Goldman Sachs, le gaz naturel pourrait fournir 60 % de l'énergie nécessaire à l'IA, le reste étant assuré par les énergies renouvelables.

Une pénurie d'approvisionnement à court terme

Du côté de l'offre, les interruptions de production en Norvège et la réduction de la production aux États-Unis ont également contribué à la flambée des prix du gaz naturel au cours des derniers mois.

Début juin, les contrats à terme sur le gaz néerlandais ont atteint 36,01 euros par mégawattheure, soit le prix le plus élevé depuis décembre 2023, en raison d'une panne de l'usine de traitement du gaz de Nyhamna en Norvège.

L'usine de production de gaz de Nyhamna en Norvège en 2023
L'usine de production de gaz de Nyhamna en Norvège en 2023Frank Einar Vatne/Frank Einar Vatne / NTB

Depuis le début de la guerre entre l'Ukraine et la Russie en 2022, la Norvège et les États-Unis ont supplanté la Russie en tant que principaux fournisseurs de gaz naturel de l'Europe. En 2023, la Norvège représentait 30 % et les États-Unis 19 % de l'approvisionnement en gaz de l'UE. Dans le même temps, l'approvisionnement en GNL en provenance de Russie a également augmenté pour atteindre 16 %, soit une hausse de 40 % par rapport à 2021. La dépendance à l'égard des importations de gaz présente des risques importants pour la région, bien qu'un quart de ces approvisionnements ait été transbordé vers l'Asie.

De l'autre côté de l'Atlantique, la production de gaz aux États-Unis a chuté d'environ 9% depuis le début de l'année en raison de la réduction des activités de forage et du report de projets de puits. La production de gaz est tombée à une moyenne de 96,9 milliards de pieds cubes par jour en mai, contre 98,1 milliards de pieds cubes par jour en avril.

À l'avenir, un été chaud dans l'hémisphère nord pourrait entraîner une nouvelle hausse de la consommation en raison de la demande de refroidissement dans les ménages et dans les installations industrielles. Malgré un recul des prix au cours de la semaine dernière, le gaz naturel devrait encore subir des pressions à la hausse au cours des prochains mois.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Quelles sont les perspectives pour le gaz naturel liquéfié en 2024 ?

Qu'est-ce que le gaz naturel liquéfié et pourquoi l'UE se tourne vers cette ressource énergétique ?

Les marchés européens se préparent à l'agitation politique en France