Watches and Wonders 2023 : un temps d'avance pour l'horlogerie de luxe

Watches and Wonders Geneva 2023
Watches and Wonders Geneva 2023 Tous droits réservés Watches and Wonders Geneva
Par Olivia Pinnock
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

C'est l'un des temps forts de l'année pour l'industrie horlogère. L'édition 2023 de Watches and Wonders qui s'ouvre le 27 mars à Genève met en lumière l'innovation de ses acteurs et ouvre pour la première fois, ses portes au grand public.

PUBLICITÉ

Watches and Wonders Geneva est l'événement le plus prestigieux de l'année pour l'industrie horlogère et l'édition de cette année marque un changement historique puisqu'elle ouvre ses portes au public.

Du 27 au 31 mars 2023, le salon qui compte parmi ses exposants, Rolex, Cartier, Patek Philippe ou encore Tudor, dévoilera les dernières nouveautés et innovations à la presse et aux détaillants. Puis les amateurs de montres pourront y accéder pendant le week-end.

En parallèle de l'événement phare au Palexpo de Genève, la ville célébrera l'horlogerie pendant toute la semaine, avec des boutiques qui accueilleront des rencontres, des œuvres d'art inédites et des pièces rares, mais aussi des nocturnes, un DJ set et un cocktail le soir du 30 mars.

La décision d'étendre le salon à toute la ville et d'accueillir le public est l'une des premières initiatives de la Watches and Wonders Geneva Foundation (WWGF) qui a vu le jour en septembre 2022. Cette fondation a été créée par Rolex, Patek Philippe et le groupe de luxe Richemont qui possède Montblanc, Baume & Mercier, Van Cleef & Arpels et de nombreuses autres maisons horlogères afin de promouvoir l'excellence horlogère dans le monde par le biais d'événements physiques et numériques.

"Nous voulons vraiment faire de Genève une destination horlogère et associer le grand public à cet événement, c'est aussi une demande des marques," précise Matthieu Humair, directeur général de la WWGF. Le salon devrait être plus ouvert que les années précédentes en termes de conception et un certain nombre d'espaces et d'événements ont été pensés pour attirer à la fois, les professionnels du secteur et les amateurs d'horlogerie. "Tout cela devait évoluer et nous sommes très heureux et enthousiastes à l'idée d'accueillir le grand public pendant le week-end," ajoute Matthieu Humair tout en rappelant l'intérêt élevé du public pour le salon jusqu'à présent.

En plus des 48 stands des marques présentes au salon, une exposition spécialement conçue par la photographe suisse Karine Bauzin, intitulée "What Time Is It ?", explorera le concept du temps, de manière plus artistique.

Watches and Wonders Geneva
Des milliers de visiteurs sont attendus lors de cette édition de Watches and Wonders GenevaWatches and Wonders Geneva

L'espace LAB fait son retour pour explorer comment l'industrie repousse les limites de la technologie et de l'innovation, avec des entreprises qui œuvrent à bâtir l'avenir de l'horlogerie.

Une série de conférences est également programmée tout au long de la semaine. Lors des journées réservées aux professionnels, les dirigeants des principales marques exposantes prononceront des discours inauguraux tandis que le week-end accueillera des discussions abordant des thèmes divers, des dernières tendances horlogères aux conseils sur la manière de collectionner les montres anciennes, en passant par la circularité dans cette industrie et la manière dont le Web3, le métaverse et la blockchain pourraient avoir un impact sur ce secteur.

Montrer et raconter

Dix nouvelles marques participeront à l'événement pour la première fois dont Alpina, Chronoswiss et Grönefeld. La maison française Bell & Ross ajoute elle aussi son nom à la liste. "J'ai toujours été très impressionné par la qualité du salon et des exposants," reconnaît le cofondateur et PDG de la marque, Carlos Rosillo. "C'est la première fois que nous participons et je suis très fier d'être l'une [des maisons exposantes]," a-t-il indiqué avant d'ajouter : "C'est très motivant de se retrouver aux côtés de tous ces acteurs clés, c'est comme disputer une compétition avec des personnes que l'on apprécie."

Bell & Ross
Le modèle Cyber Skull Bronze de Bell & RossBell & Ross

Carlos Rosillo espère que le salon donnera aux représentants de l'industrie et aux collectionneurs de montres, l'opportunité de découvrir l'ADN de sa maison. Pour lui, ce sera aussi une occasion de présenter quelques-unes des créations les plus exceptionnelles de la gamme.

"Je dirais qu'en termes de produits, de styles et de compréhension de la marque, les gens seront en mesure de mieux l'appréhender, et ce de manière très concrète," explique-t-il. "Nous présenterons également quelques surprises dans le segment haut de gamme, en haute horlogerie, car ce type d'événement est aussi un moment tout trouvé pour montrer des pièces exceptionnelles," souligne-t-il.

Bell & Ross
La Skeleton Golden de Bell & RossBell & Ross

Progrès post-pandémie

TAG Heuer, de son côté, sera présent pour le deuxième fois. Cette année, la marque qui célèbre les 60 ans de sa montre Carrera jouera une part significative de son activité sur le salon. Les visiteurs peuvent également s'attendre à découvrir en avant-première, plusieurs produits encore non commercialisés.

TAG Heuer
TAG Heuer célèbre les 60 ans de sa CarreraTAG Heuer

"Il est très important que l'industrie ait un moment à elle," déclare George Ciz, directeur du marketing chez TAG Heuer. "Je pense que c'est une bonne chose [que le salon soit ouvert au public], j'étais un fervent défenseur de cette idée," affirme-t-il. "Il était très inspirant de voir tant de créativité [l'an dernier], tant de manières différentes de présenter les montres, j'espère que le public sera au rendez-vous et appréciera," indique-t-il.

TAG Heuer
Le stand de TAG Heuer à Watches and Wonders Geneva 2023TAG Heuer

George Ciz explique que l'industrie horlogère a connu plusieurs années difficiles en s'efforçant de se remettre de la pandémie et en étant confrontée à des problèmes d'approvisionnement, mais il assure que cela l'a rendue plus forte et plus dynamique. 

"Un certain nombre de marques ont connu des difficultés d'approvisionnement : d'un côté, c'est un défi, mais de l'autre, c'est un avantage car cela crée une certaine rareté et suscite des attentes, ce qui est une bonne chose," renchérit le directeur marketing. "Je pense qu'il existe une véritable émulation dans le secteur, nous aimons cela, nous sommes compétitifs par nature et cela rend notre travail plus amusant," estime-t-il.

Vous ne pouvez pas faire le déplacement à Genève ? Euronews Culture vous informera depuis le salon, des dernières nouveautés et tendances dans le monde de l'horlogerie de luxe suisse.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Grand Prix d'Horlogerie : les marques les plus prestigieuses se disputent l'Aiguille d'Or à Genève

Le salon horloger Watches and Wonders 2023 : émerveiller et se projeter dans l'avenir

Au cœur du passé du Turkménistan : empires, villes enterrées, et vestiges de la Route de la soie