EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Le Festival international de Jazz de Bakou : une célébration musicale et culturelle

Le Festival international de Jazz de Bakou : une célébration musicale et culturelle
Tous droits réservés euronews
Tous droits réservés euronews
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet article
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Des lauréats des Grammy Awards et des artistes émergents se sont retrouvés pour une célébration unique lors du Festival international de jazz de Bakou.

PUBLICITÉ

Le 18e Festival international de jazz de Bakou a résonné dans la capitale azerbaïdjanaise du 6 au 15 octobre, attirant des amateurs de musique et d'art du monde entier. 

Cet événement annuel, désormais bien établi, a célébré la fusion exaltante du jazz avec la culture de l'Azerbaïdjan et du monde entier. L'édition de cette année a été marquée par une pléiade de musiciens talentueux, dont certains sont des lauréats des Grammy Awards.

Une célébration musicale et culturelle

Le Festival de jazz de Bakou n'est pas simplement un festival de musique, il est aussi une célébration de la culture et de l'art. Outre les performances envoûtantes, les organisateurs ont inclus un éventail d'activités pour divertir et éduquer les festivaliers.

Les événements comprenaient des conférences fascinantes, une cérémonie de remise des prix, une exposition artistique et même une dégustation de vins. Cette approche multidimensionnelle a contribué à faire du festival un incontournable pour les amateurs de jazz et les curieux de tous horizons.

Depuis ses débuts en 2005, le Festival international de jazz de Bakou est devenu un point de repère dans le calendrier culturel de la ville. Les habitants de Bakou et les visiteurs de la capitale attendent avec impatience ce rendez-vous chaque année. 

Les organisateurs ont étalé les festivités sur cinq lieux différents à travers la ville, garantissant une expérience riche et variée pour les festivaliers. Les performances ont captivé un public enthousiaste et éclectique, allant des fans de jazz traditionnel aux amateurs de jazz contemporain et de fusion.

L'exposition d'Eldar Gurbanov : un hommage au jazz

L'un des moments forts du festival a été l'exposition de l'artiste azerbaïdjanais Eldar Gurbanov. Son travail artistique est reconnu pour son style unique de primitivisme, ce qui en fait l'un des rares artistes d'Azerbaïdjan à explorer cette forme d'expression.

Eldar Gurbanov, Artiste
Eldar Gurbanov, ArtisteEuronews

L'exposition, intitulée "Jazz Colours," a suscité de nombreuses discussions et attiré l'attention de nombreux amateurs d'art. Gurbanov explique son inspiration en ces
termes : "Cette exposition a été inspirée par le jazz, parce que je l'aime et que je l'écoute depuis mon enfance. J'avais l'habitude d'écouter Willis Conover après minuit. J'ai réuni mes anciennes et mes nouvelles œuvres et j'ai réalisé cette exposition."

Les rythmes brésiliens de Mario Bakuna

Parmi les artistes talentueux ayant participé à ce festival, le compositeur, chanteur et guitariste brésilien Mario Bakuna a attiré l'attention du public. 

Basé à Londres, son groupe a présenté son album intitulé "Brazilian Landscapes". Cet album est un hommage vibrant au peuple brésilien et a été directement inspiré par les voyages de Bakuna dans son pays natal.

Mario Bakuna, qui a déjà joué dans 16 pays européens, a offert au public azerbaïdjanais l'occasion d'apprécier les rythmes brésiliens dans toute leur richesse. 

Il partage son amour pour la musique en expliquant : "J'aime beaucoup la façon dont j'utilise la voix comme un instrument. La trompette à bouche est quelque chose qui me permet de mieux me connecter aux phrases, et c'est quelque chose de très spécial." 

Sa performance a été un exemple parfait de la façon dont le jazz peut transcender les frontières nationales pour toucher le cœur de tous.

Partager cet article

À découvrir également

Le cinéma d'Asie centrale au cœur du Festival du Film de Tachkent 2023

Le Cartoon Forum réunit chaque année le meilleur de l'animation européenne

La maison de Serge Gainsbourg ouvre ses portes au public