This content is not available in your region

La Slovaquie tarde à se débarrasser des sacs plastiques

euronews_icons_loading
COP26
COP26   -   Tous droits réservés  euronews
Par Johannes Pleschberger

La Slovaquie n’est pas encore prête pour dire adieu aux sacs plastiques. Cet été, le pays, membre de l’Union européenne, a interdit de nombreux articles en plastique à usage unique, tels que les assiettes et les couverts jetables. Et désormais, le gouvernement encourage les supermarchés à utiliser des sacs biodégradables. Il faut dire que ces trois dernières années, la quantité d’emballage plastique a augmenté d’un tiers.

Bien qu'il n'existe pas d'interdiction légale, les chaînes de supermarchés ont commencé à proposer des alternatives à leurs clients, avec succès. A l’image de Lidl en Slovaquie. L’enseigne a réduit d’un tiers l’usage de sacs plastiques dans ces magasins.

Depuis que la Slovaquie a introduit un prix minimum pour les sacs plastique, leur utilisation a considérablement diminué, mais elle reste trop élevée par rapport aux normes européennes.

Le meilleur élève en la matière en Europe est le Portugal, avec seulement 8 sacs par personne et par an en 2019. Les Slovaques, quant à eux, ont utilisé une moyenne de 105 sacs. Le plus mauvais élève est la Lituanie, où chaque habitant a consommé 332 sacs au cours de l'année.

En Slovaquie, deux fois plus de déchets ménagers finissent dans les décharges par rapport à la moyenne européenne.

« Si un sac plastique se retrouve dans les déchets résiduels, il va généralement à la décharge, car nous mettons à la décharge 50 % de nos déchets résiduels - et cela nuit à l'environnement car ils se dégradent en microplastiques, ce qui est nocif pour le sol, l'eau et l'air", explique Ivana Maleš de l'Institut INCIEN, pour l'économie circulaire.

Si la Slovaquie tarde à tourner le dos aux sacs plastiques, le pays veut en tous cas s’attaquer aux problèmes des bouteilles. Dès le début de l'année prochaine, la Slovaquie introduira une consigne pour les bouteilles en plastique de 15 cents dans les supermarchés.