EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Irlande : la production éolienne dépasse la demande d'électricité pour la première fois

Le succès de l'énergie éolienne en Irlande montre le potentiel de décarbonisation du pays.
Le succès de l'énergie éolienne en Irlande montre le potentiel de décarbonisation du pays. Tous droits réservés Unsplash
Tous droits réservés Unsplash
Par Rosie Frost
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Les mois de juillet et d'août de cette année ont établi de nouveaux records de production d'énergie éolienne en Irlande.

PUBLICITÉ

Pour la première fois cette semaine, la production d'énergie éolienne a temporairement dépassé la demande totale d'électricité en Irlande.

Aux premières heures de la matinée de mardi, la production éolienne a atteint un maximum de 3 642 MW. Bien que la tempête Agnes ait provoqué des vents violents dans tout le pays, il n'est pas inhabituel qu'elle atteigne ce niveau.

Ce qui est inhabituel, c'est qu'elle a dépassé pour la première fois la demande du réseau électrique irlandais sur l'ensemble de l'île.

Justin Moran, directeur des affaires extérieures de Wind Energy Ireland (WEI), a déclaré au site d'information irlandais The Journal qu'il s'agissait d'une "réussite majeure pour les parcs éoliens irlandais".

"Cela montre que le pays a la possibilité de décarboner son système électrique", a-t-il ajouté.

L'Irlande a-t-elle été entièrement alimentée par l'énergie éolienne ?

S'il s'agit d'une étape importante pour l'Irlande, cette prouesse en matière d'énergie éolienne est assortie de quelques mises en garde.

Actuellement, le réseau électrique du pays n'est autorisé à intégrer qu'un maximum de 75 % d'énergies renouvelables dans son mix énergétique. Cela signifie qu'une partie de l'énergie est exportée vers la Grande-Bretagne et que l'Irlande doit satisfaire le reste de la demande à l'aide de combustibles fossiles.

Cette limite est passée en 2011 de 50 à 75 % et elle devrait encore être repoussée pour atteindre 95 % d'ici 2030. Elle existe parce que l'utilisation d'une énergie entièrement renouvelable implique des changements dans le réseau électrique du pays.

L'intégration de l'électricité produite par les parcs éoliens, les parcs solaires et les interconnexions qui relient le réseau électrique irlandais à celui d'autres pays pose des problèmes techniques majeurs.

L'Irlande établit de nouveaux records en matière d'énergie éolienne

Au début du mois, la WEI a annoncé que les mois de juillet et d'août avaient dépassé les précédents records mensuels de production d'énergie éolienne.

"Les générateurs irlandais produisent de l'électricité sans brûler de combustibles fossiles importés, ce qui signifie que nous pouvons réduire nos émissions de carbone en même temps que nos importations de combustibles", affirme Noel Cunniffe, directeur général de l'organisme de l'industrie éolienne.

En août, la quantité d'énergie produite par le vent a augmenté de 71 % par rapport au même mois de l'année précédente. Le prix de gros moyen de l'électricité en Irlande a également baissé de 72 % par rapport à août 2022.

Les derniers chiffres signifient qu'au total, les parcs éoliens irlandais ont fourni 32 % de l'électricité du pays au cours des huit premiers mois de 2023. Les prix de l'électricité les jours où l'énergie éolienne était la plus importante ont baissé en moyenne de 5 %, pour atteindre 88,34 € par mégawattheure.

Les jours où l'Irlande dépendait presque entièrement des combustibles fossiles, ce coût est passé à 123,07 euros par mégawattheure.

"L'accessibilité financière est vraiment importante, tout comme la réduction de notre dépendance à l'égard des combustibles fossiles", ajoute Noel Cunniffe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des municipalités suédoises fonctionnent à 98% sans énergie fossile

UE : accord pour porter la part des énergies renouvelables à 42,5% d'ici à 2030

Les Verts conditionnent leur soutien à von der Leyen à leur intégration au sein d'une coalition