EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Une vague de chaleur pourrait être mortelle lors des Jeux olympiques de Paris

Stan Wawrinka, tennisman suisse, se verse de l'eau sur le visage lors d'un changement dans son match contre Ugo Humbert, France, pendant le deuxième tour de l'U.S. Open.
Stan Wawrinka, tennisman suisse, se verse de l'eau sur le visage lors d'un changement dans son match contre Ugo Humbert, France, pendant le deuxième tour de l'U.S. Open. Tous droits réservés Seth Wenig/Copyright 2018 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Seth Wenig/Copyright 2018 The AP. All rights reserved
Par Rebecca Ann Hughes
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Alors que Paris s'apprête à accueillir les athlètes du monde entier pour les Jeux olympiques d'été, les récentes vagues de chaleur en Europe font craindre le pire pour la santé des compétiteurs.

PUBLICITÉ

Les inquiétudes se multiplient quant au climat de Paris pendant les prochains Jeux olympiques, alors que l'Europe est accablée par une vague de chaleur précoce.

Ces JO, qui débuteront le 26 juillet dans la capitale française, pourraient être les plus chauds jamais enregistrés.

Un nouveau rapport, intitulé "Rings of Fire : Heat Risks at the 2024 Paris Olympics" (Les anneaux de feu : les risques de la chaleur aux Jeux olympiques de Paris 2024), décrit les températures de 34 °C enregistrées lors des Jeux de 2021 à Tokyo comme "l'indication d'une évolution alarmante pour les Jeux olympiques d'été".

"Des concurrents ont vomi et se sont évanouis sur la ligne d'arrivée, des fauteuils roulants ont été déployés pour transporter les athlètes hors des arènes brûlées par le soleil et la crainte de mourir sur le court a même été évoquée en plein match par le joueur de tennis Daniil Medvedev", indique le rapport.

En 2003, en juillet et août - période durant laquelle se tiendront les Jeux olympiques de Paris - une vague de chaleur record avait provoqué une surmortalité de plus de 14 000 personnes en France.

Selon un récent rapport publié dans la revue The Lancet, la population de Paris est la plus exposée au risque de décès par canicule de toutes les capitales européennes.

Y aura-t-il une vague de chaleur pendant les Jeux olympiques de Paris ?

En mai, Météo France a prévu des températures supérieures à la normale pour les mois de juin à août dans l'ensemble du pays et des conditions particulièrement chaudes et sèches le long de la côte méditerranéenne, où se dérouleront certaines épreuves olympiques.

En Europe, les vagues de chaleur ont frappé plus tôt que jamais cette année, la Grèce, Chypre, la Turquie et l'Italie étant déjà touchées par des chaleurs extrêmes. Certaines régions enregistrent des températures supérieures de 10 °C à la moyenne saisonnière.

Des touristes marchent à côté d'un brumisateur dans le quartier de Monastiraki à Athènes, avec l'Acropole en fond, le jeudi 13 juin 2024
Des touristes marchent à côté d'un brumisateur dans le quartier de Monastiraki à Athènes, avec l'Acropole en fond, le jeudi 13 juin 2024Petros Giannakouris/Copyright 2024 The AP. All rights reserved

Bien que les prévisions à moyen terme ne soient pas toujours exactes - le temps en Europe est extrêmement changeant et les facteurs d'influence sont innombrables - les météorologues utilisent des modèles météorologiques et les données sur les tendances générales, y compris les moyennes de température mensuelles, pour faire des prévisions.

Le risque que représentent les vagues de chaleur pour les athlètes

Lorsque les températures grimpent, le corps des athlètes est soumis à une pression croissante, les empêchant de réguler correctement leur température corporelle.

Les performances physiques s'en trouvent réduites, en particulier dans les sports d'endurance.

Pour ceux qui participent à des compétitions à l'extérieur pendant une vague de chaleur, il existe un risque accru de coups de soleil, d'épuisement et de crampes.

Dans les cas particulièrement graves, un coup de chaleur sévère peut s'avérer mortel.

Les athlètes des Jeux olympiques de Paris n'auront pas d'air conditionné

Les Jeux de Paris se voulant les "plus verts de l'histoire olympique", les responsables ont choisi d'utiliser des systèmes naturels pour garantir que les températures intérieures soient inférieures d'au moins 6 °C aux températures extérieures.

Certaines épreuves seront programmées à des heures plus fraîches de la journée et les sites en intérieur ont été construits en tenant compte du risque de canicule.

PUBLICITÉ

Cela signifie également que plusieurs bâtiments, dont le village des athlètes, un complexe spécialement construit dans la banlieue nord de Paris, ne seront pas équipés de climatisation traditionnelle, mais d'un système de refroidissement géothermique.

Une chambre du camp de base des athlètes américains aux Jeux Olympiques de Paris 2024, à Eaubonne, en banlieue nord de Paris.
Une chambre du camp de base des athlètes américains aux Jeux Olympiques de Paris 2024, à Eaubonne, en banlieue nord de Paris.Thibault Camus/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.

"Un réseau géothermique a été développé pour alimenter les bâtiments du Village olympique : l'énergie produite (dont 68 % est renouvelable) assurera également le chauffage et le rafraîchissement des logements, bureaux et habitations qui seront construits dans ces murs après les Jeux", précisent les organisateurs des JO de Paris.

Si cela s'avère insuffisant, les athlètes disposeront de solutions d'appoint telles que des ventilateurs.

Grâce à ces systèmes, même s'il fait 39 °C à l'extérieur, les organisateurs affirment que la température intérieure ne devrait pas dépasser les 26 °C.

PUBLICITÉ

Pour certaines délégations, cependant, ces températures ne sont pas assez fraîches pour garder un avantage compétitif et des équipes comme la Grèce et l'Australie ont indiqué qu'elles apporteraient leurs propres climatiseurs portables.

Sources additionnelles • Adaptation : Vincent Reynier

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Le CIO accorde le statut de neutralité à 14 Russes et 11 Biélorusses pour les JO de Paris

La Grèce face à sa première vague de chaleur de l'année

Aucune ville n'est "vraiment préparée" aux futures vagues de chaleur