EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Chypre, Grèce, Turquie : le bilan humain lié à la canicule s'alourdit

Des touristes avec un parapluie marchent devant le Parthénon sur l'ancienne Acropole dans le centre d'Athènes, mercredi 12 juin 2024.
Des touristes avec un parapluie marchent devant le Parthénon sur l'ancienne Acropole dans le centre d'Athènes, mercredi 12 juin 2024. Tous droits réservés AP Photo/Petros Giannakouris
Tous droits réservés AP Photo/Petros Giannakouris
Par Euronews Green
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

De nombreuses villes ont connu des températures dépassant les 40°C la semaine dernière, en raison de l'air particulièrement chaud venu d'Afrique du Nord.

PUBLICITÉ

Les vagues de chaleur qui ont fait suffoquer Chypre et la Grèce ont causé plusieurs décès, tandis que la Turquie est en proie à des incendies dévastant des forêts entières, en raison du mercure dépassant les 40°C.

Certaines régions du sud de l'Europe ont souffert de températures record en raison de l'air chaud venu d'Afrique du Nord.

Des alertes ont été émises, des écoles et des sites touristiques ont dû fermer leurs portes, en raison de la chaleur présentant un danger potentiellement mortel pour les personnes les plus vulnérables.

Les météorologues estiment qu'il pourrait s'agir seulement d'un avant-goût des conditions météorologiques extrêmes à venir cet été.

Les touristes se tiennent à l'ombre derrière des buissons dans le centre d'Athènes, le jeudi 13 juin 2024.
Les touristes se tiennent à l'ombre derrière des buissons dans le centre d'Athènes, le jeudi 13 juin 2024. AP Photo/Petros Giannakouris

En Grèce, une canicule parfois mortelle pour les touristes

En Grèce, la première canicule de l'été a entraîné la fermeture de l'Acropole aux touristes, mais aussi celle des écoles, et l'envoi de personnel médical dans toute la ville d'Athènes. Les météorologues affirment que cette période de forte chaleur "entrera dans l'histoire" et pourrait annoncer la configuration de l'été à venir dans le pays.

Au moins cinq touristes, dont le médecin oeuvrant à la BBC Michael Mosley, ont trouvé la mort en Grèce au cours des dernières semaines.

Selon les médias locaux, le corps sans vie d'un touriste américain, porté disparu, a été retrouvé sur la plage d'une petite île à l'ouest de Corfou, ce dimanche. Un touriste néerlandais, dont on avait aussi perdu la trace, a été retrouvé mort samedi sur l'île de Samos, dans l'est de la Grèce. Des exemples récents qui s'inscrivent malheureusement dans une longue série de disparitions de touristes dont on était sans nouvelles, le plus souvent après un départ en randonnée un jour de chaleur extrême.

Un homme prend une douche sur une plage du quartier balnéaire de Faliro à Athènes, le jeudi 13 juin 2024.
Un homme prend une douche sur une plage du quartier balnéaire de Faliro à Athènes, le jeudi 13 juin 2024.AP Photo/Petros Giannakouris

La semaine dernière, les températures ont dépassé les 40°C dans certaines régions du pays, et ont atteint 44,5°C en Crète, ou encore 43,9°C dans le Péloponnèse, selon le site de l'observatoire national d'Athènes, où 42°C ont été enregistrés.

La plus longue canicule jamais enregistrée en Grèce a eu lieu l'an dernier, en juillet, lorsque les températures élevées ne sont pas redescendues pendant 16 jours. L'Acropole a également dû fermer ses portes aux touristes pendant cette vague de chaleur extrême étonnamment précoce.

Un touriste est aidé par des secouristes sur le site de l'ancienne Acropole, dans le centre d'Athènes, mercredi 12 juin 2024.
Un touriste est aidé par des secouristes sur le site de l'ancienne Acropole, dans le centre d'Athènes, mercredi 12 juin 2024. AP Photo/Petros Giannakouris

D'après des experts, les vagues de chaleur surviennent de plus en plus tôt dans le pays. "Nous n'avions jamais eu de vague de chaleur avant le 19 juin. Nous en avions eu plusieurs au XXIe siècle, mais aucune avant le 15 juin", a fait remarquer le météorologue Panos Giannopoulos sur la chaîne de télévision publique ERT.

Les fortes chaleurs ont commencé à s'atténuer dans l'ensemble du pays, pour revenir à une moyenne de 31 à 33 °C.

Deux morts à Chypre à la suite d'une insolation liée aux températures records

Les autorités sanitaires ont annoncé ce dimanche qu'une deuxième personne âgée était décédée à la suite d'une insolation. Au moins trois autres se trouvent toujours dans un état grave, et les hôpitaux ont dû accueillir de nombreux patients épuisés en raison de la chaleur, selon les médias locaux.

Le pays a lancé, vendredi dernier, sa première alerte rouge de la saison; dans certaines régions, le mercure a atteint 45°C, soit 10°C de plus que la moyenne habituelle à cette période de l'année. Il s'agit d'un record, cette journée de juin est ainsi devenue la plus chaude jamais enregistrée. Les travaux réalisés en extérieur ont également été interrompus par l'inspection du ministère du Travail. Et les classes sont restées fermées, suite aux plaintes des familles déplorant le manque de systèmes de climatisation dans les écoles.

Des hommes s'abritent du soleil par une chaude journée sur la place Elephtherias dans le centre de la capitale Nicosie, Chypre.
Des hommes s'abritent du soleil par une chaude journée sur la place Elephtherias dans le centre de la capitale Nicosie, Chypre.AP Photo/Petros Karadjias

Les températures ont dépassé les 40°C toute la semaine à Chypre, qui souffre également d'un manque de pluie. D'après le service météorologique du pays, l'année 2024 a été la dixième année la plus sèche en l'espace de 123 ans.

Les pompiers luttent contre les feux de forêt, les vents forts gênant leur progression dans la zone montagneuse située au sud-ouest de la capitale, Nicosie. Plus de 3,2 kilomètres carrés de forêt ont été brûlés.

PUBLICITÉ

Deux villages du canton de Paphos ont été évacués la semaine dernière. Des avions grecs et jordaniens ont participé à la lutte contre les incendies.

La Turquie touchée par des températures extrêmes et des incendies

La semaine dernière, les températures en Turquie étaient supérieures de 8 à 12°C à la moyenne saisonnière. Les températures maximales ont atteint 40°C et plus dans de nombreuses villes du pays.

À Istanbul, des alertes ont été émises envers les populations vulnérables, telles que les personnes âgées, les patients, les femmes enceintes et les enfants.

Un homme se rafraîchit sur le Bosphore pendant une journée chaude à Istanbul, Turquie, jeudi 13 juin 2024.
Un homme se rafraîchit sur le Bosphore pendant une journée chaude à Istanbul, Turquie, jeudi 13 juin 2024. AP Photo/Emrah Gurel

Les feux de forêt ont également été un sujet de préoccupation majeur tout au long de la période de canicule, les pompiers s'efforçant de les maîtriser à l'aide d'avions et d'hélicoptères.

PUBLICITÉ

Vendredi, sept provinces de Turquie ont été touchées par des incendies de forêt, mais la plupart des feux ont été maîtrisés avant la fin de la journée.

Pourquoi fait-il si chaud dans le sud-est de l'Europe ?

Les vents d'Afrique du Nord, qui répandent chaleur et poussière dans l'est de la Méditerranée, sont à l'origine de cette vague de chaleur inhabituellement précoce de juin. Selon une analyse de l'organisation Climate Central, le changement climatique a multiplié par cinq les risques de chaleur extrême, et au moins 290 millions de personnes ont souffert de conditions anormalement chaudes.

L'Europe est le continent qui se réchauffe le plus rapidement au monde, selon une analyse du Copernicus Climate Change Service (C3S) de l'Union européenne.

Ces périodes de chaleur extrême ont également un impact majeur sur la santé. Un rapport conjoint de l'Organisation météorologique mondiale des Nations unies et du C3S, publié au début de l'année, a révélé qu'au cours des 20 dernières années, les décès liés aux vagues de chaleur ont augmenté de 30 % en Europe.

PUBLICITÉ

Les températures ne devraient pas s'adoucir non plus d'ici la fin de l'été. Dans ses prévisions saisonnières, le service Copernicus sur le changement climatique (C3S) de l'Union européenne indique que les températures des mois de juillet, août et septembre devraient être supérieures à la moyenne.

Les dernières semaines de l'été européen devraient d'avérer plus chaudes que la moyenne, plus sèches que la moyenne dans le sud et plus humides que la moyenne dans l'extrême nord", a déclaré le C3S.

Sources additionnelles • adaptation : Serge Duchêne

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'été le plus chaud jamais connu ? Les experts révèlent ce qui pourrait attendre l'Europe dans les prochains mois

Inondations, fonte des neiges, chaleur record... Une année 2023 très contrastée en Europe

Quels sont les effets à long terme des vagues de chaleur marine ?