EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Minerais de sang : le Parlement européen tente une réplique

Minerais de sang : le Parlement européen tente une réplique
Tous droits réservés 
Par Audrey Tilve
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

C’est un premier pas, même s’il est loin d’assurer que les minerais de sang n’arrivent plus jusqu’en Europe. D’après une proposition votée par la

PUBLICITÉ

C’est un premier pas, même s’il est loin d’assurer que les minerais de sang n’arrivent plus jusqu’en Europe. D’après une proposition votée par la commission du commerce international au Parlement européen, les fonderies et les raffineries européennes devront certifier que les minerais et les métaux qu’elles importent n’enrichissent pas les groupes armés, notamment en Afrique. Sont concernés le tantale, le tungstène, l‘étain et l’or, la liste n‘étant pas exhaustive. La cassitérite par exemple n’est pas concernée alors qu’elle est au coeur du conflit au Kivu. Le projet sera soumis le mois prochain au vote de l’ensemble des députés européens.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Elections européennes : que veulent les électeurs et que promettent les candidats

La campagne de l'AfD en difficulté

Qui sera le prochain secrétaire général de l'OTAN ?