L’UE sanctionne Moscou

L’UE sanctionne Moscou
Tous droits réservés REUTERS/Francois Lenoir
Par Efi Koutsokosta
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans son action contre la prolifération des armes chimiques l’UE a ajouté des personnalités sur sa liste des sanctions.

PUBLICITÉ

L'Union européenne sanctionne à nouveau la Russie. Cette fois c'est le renseignement militaire russe qui est visé par cette décision prise dans le cadre de l'empoisonnement en mars 2018 au Royaume-Uni de l'ancien agent double Sergueï Skripal. Les 28 veulent ainsi renforcesr la lutte contre la prolifération d'armes chimiques. Moscou assure que ces accusations sont sans fondement. Mais pour la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, il ne fait aucun doute "que les Etats membres ont pris cette décision à partir d'une base légale très solide".

Des mesures similaires de gel des avoirs et d'interdiction de se déplacer dans l'Union ont aussi été décidées par les ministres des Affaires étrangères contre 11 hommes d'affaires et 5 entités soupçonnés de soutenir le régime syrien.

Sur l’Iran les 28 adopteront des conclusions plus générales lors du Conseil européen du mois de mars. Les Etats membres sont divisés sur leur participation ou non au sommet sur le Proche-Orient organisé à Varsovie par le président américain.

Journaliste • Grégoire Lory

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Armes chimiques : "Les Russes sont complices", selon Macron

Attaque chimique : une "mise en scène", pour Lavrov

Il y a "une normalisation de la détention" des migrants