This content is not available in your region

Les réfugiés ukrainiens cherchent à échanger leurs hryvnias en euros

Access to the comments Discussion
Par Aida Sanchez Alonso  & Euronews
euronews_icons_loading
Archive - Un homme tient des Hryvnia à Simferopol en Crimée - 2014
Archive - Un homme tient des Hryvnia à Simferopol en Crimée - 2014   -   Tous droits réservés  FILIPPO MONTEFORTE/AFP

Quatre millions d'Ukrainiens ont trouvé refuge en Europe depuis le début de l'invasion. Mais quitter un pays en guerre ne signifie pas la fin des difficultés pour ces déplacés. L'un des premiers obstacles est de pouvoir changer les billets de banque ramenés d'Ukraine.

D’origine africaine, Jules Bokade a fui les combats pour rejoindre la Belgique. Il a avec lui une liasse de billets mais il ne peut rien en faire. "On ne trouve pas de point de vente ni de banque qui accepte de la monnaie ukrainienne."

De nombreux établissements ne veulent pas échanger les billets car leur conversion est limitée en raison de la guerre. Jules Bokade est arrivé avec plus de 40 000 hryvnias en liquide, l'équivalent de 1 300 euros. "Sincèrement une telle somme d’argent en Ukraine ça c'est au moins un an d'économie", explique-t-il.

L'UE essaye de trouver des solutions. La Commission européenne a présenté des recommandations pour permettre de convertir la monnaie ukrainienne dans la plupart des Etats membres. Le dispositif permettra d'échanger l'équivalent de 300 euros pour une période de trois mois. Mais la somme est jugée insuffisante par de nombreuses personnes. Une solution similaire est déjà en place en Autriche, en Hongrie et en Pologne, elle devrait être approuvée cette semaine à l'échelle européenne.