PUBLICITÉ

Présidentielle en République tchèque : fake news contre le favori Petr Pavel

Petr Pavel, le favori des élections présidentielles en République tchèque
Petr Pavel, le favori des élections présidentielles en République tchèque Tous droits réservés Petr David Josek/AP
Tous droits réservés Petr David Josek/AP
Par Sophia Khatsenkovatraduction : euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Les observateurs soulignent un niveau "alarmant" de désinformation sur les réseaux sociaux lors de ces élections

PUBLICITÉ

Au moment où les bureaux de vote ont ouvert pour le second tour des élections présidentielles tchèques ce vendredi, un rebondissement bizarre est survenu avec une fake news concernant l'un des candidats Petr Pavel.

Plusieurs médias tchèques et utilisateurs de médias sociaux ont déclaré avoir reçu des courriels annonçant que l'ancien général était décédé subitement juste avant l'élection.

Les emails inclus un lien vers un site web presque identique au site officiel de Pavel. Les personnes à l'origine de ce faux site sont allées jusqu'à rédiger une notice nécrologique pour le candidat.

Petr Pavel a réagi sur Twitter. Il a déclaré que le niveau de désinformation a atteint un nouveau seuil pendant cette campagne. Il écrit "Oui, je suis vivant. Je n'ai jamais pensé que je devrais écrire cela. Quelqu'un envoie une fausse version de mon site en annonçant ma mort au nom de mon porte-parole."

Mais quelques heures plus tard, l'ancien général a posté en plaisantant ce tweet en se photoshopant dans la célèbre affiche du film de James Bond "No Time to Die".

Le second tour de l'élection présidentielle se tient ce vendredi et ce samedi et oppose l'ex-fonctionnaire de l'OTAN Petr Pavel à l'ancien Premier ministre Andrej Babis.

Et même Babis a réagi à la fausse annonce de décès de son adversaire en déclarant sur Twitter : "même si nous sommes rivaux, je suis absolument d'accord avec vous. C'est répugnant, je suis désolé que quelqu'un puisse s'abaisser à cela. La police devrait examiner cela, tout comme elle l'a fait avec la personne anonyme qui m'a menacé."

Andrej Babis affirme avoir reçu des menaces de mort et que récemment, une lettre avec une douille de balle a été envoyée directement à sa femme cette semaine.

Qui se cache derrière ces e-mails ? Nous ne le savons pas encore car la police vient de commencer son enquête. Mais selon les médias tchèques et d'autres experts, beaucoup ont constaté que le site web est anonyme et que les e-mails de ce domaine ont été acheminés par le portail web russe Yandex.

Filip Rozanek, un analyste des médias, conclut que "quelqu'un a fait beaucoup d'efforts pour cacher ses traces et ne pas être traçable."

En début de semaine, dans Le Cube, nous avons couvert les messages étranges que certains électeurs ont affirmé avoir reçu de l'équipe de Petr Pavel leur demandant de se rendre à la section la plus proche des forces armées, afin de recevoir des équipements pour la mobilisation en Ukraine

A ce jour, on ne sait toujours pas qui est à l'origine de ces textes ainsi que de la fausse annonce de décès et du site Internet.

Mais une chose est sûre : c'est une élection entachée par ce que les observateurs appellent un niveau alarmant de désinformation.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

République tchèque : Petr Pavel remporte la présidentielle

L'Europe centrale plus exposée à la désinformation à l'approche des élections européennes ?

The Cube : hausse de la désinformation à l'approche des élections européennes