EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Plus de 2 300 patients ukrainiens ont déjà été évacués vers des hôpitaux européens.

Des ambulanciers transportent des militaires ukrainiens gravement blessés sur des brancards à l'hôpital Mechnikov de Dnipro, en Ukraine, le vendredi 14 juillet 2023\.
Des ambulanciers transportent des militaires ukrainiens gravement blessés sur des brancards à l'hôpital Mechnikov de Dnipro, en Ukraine, le vendredi 14 juillet 2023\. Tous droits réservés AP Photo/Evgeniy Maloletka
Tous droits réservés AP Photo/Evgeniy Maloletka
Par Mared Gwyn Jones
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié
Cet article a été initialement publié en anglais

L'UE a coordonné l'évacuation médicale de plus de 2 300 patients ukrainiens vers des hôpitaux européens depuis le début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

PUBLICITÉ

Les patients souffrant de blessures de guerre ou d'affections graves qui ne peuvent actuellement être traitées en Ukraine ont été transférés dans des hôpitaux de 21 pays européens, dans le cadre d'un programme lancé en mars 2022.

Le système de santé ukrainien est soumis à une pression considérable depuis le début de l'invasion russe, fin février 2022. Alors que de nombreux membres du personnel soignent les blessés sur la ligne de front, les patients nécessitant des traitements spécialisés doivent souvent être transférés vers d'autres hôpitaux hors d'Ukraine.

Le mécanisme de protection civile de l'UE finance les évacuations médicales, qui sont coordonnées depuis une plate-forme basée dans la ville polonaise de Rzeszów, près de la frontière ukrainienne.

La plate-forme "medevac" offre des soins et un soutien aux patients arrivant d'Ukraine avant qu'ils ne soient transportés par avion pour recevoir un traitement dans un hôpital d'un autre pays européen. Deux vols par semaine, offerts par la Norvège, transportent les patients de Rzeszów vers des pays offrant un traitement ultérieur.

Ce programme a été conçu pour soulager les systèmes de santé des pays limitrophes de l'Ukraine, notamment la Pologne et la Slovaquie, où l'afflux de réfugiés met les hôpitaux à rude épreuve.

Plus de 370 de ces patients ont reçu une aide pour retourner en Ukraine après leur traitement.

En juin dernier, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé un projet de 18 mois financé par la Commission européenne visant à renforcer les processus d'évacuation médicale et de rapatriement du ministère ukrainien de la santé. Le projet se concentrera spécifiquement sur le retour en toute sécurité des patients qui ont terminé leur traitement aigu à l'étranger et qui souhaitent retourner en Ukraine.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Des blessés et malades évacués par train de la région de Donetsk

Elections européennes : que veulent les électeurs et que promettent les candidats

L’UE doit mieux se préparer pour faire face aux inondations