EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Un an après, l’Union européenne tourne la page de la crise énergétique

Le prix du gaz battait des records en août 2022
Le prix du gaz battait des records en août 2022 Tous droits réservés Steven Senne/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Steven Senne/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Aida Sanchez Alonso
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Un an après la flambée des prix de l’énergie, la situation s’améliore pour les foyers et les entreprises. Les prix du gaz ont retrouvé des niveaux équivalents à ceux d’avant la guerre en Ukraine.

PUBLICITÉ

La page de la crise énergétique semble se tourner en Europe, un an après une flambée historique des prix. L'envolée des factures apparaît appartenir au passé avec une diminution des coûts du gaz qui ont retrouvé des niveaux équivalents à ceux précédents la guerre en Ukraine. 

Si toutefois des fluctuations se font encore ressortir sur les marchés, les citoyens peuvent désormais respirer davantage.

"La volatilité est de l'ordre de 5 - 10 ou 20 %, ce qui n'est pas aussi dramatique que ce que nous avons vu et que ce à quoi nous sommes habitués sur le marché", explique Simone Tagliapietra, analyste à l’institut Bruegel.

"Les installations de stockage de gaz sont maintenant remplies à plus de 90 %(...) et la demande de gaz en Europe reste réduite de l'ordre de 20 % par rapport aux niveaux d'avant la crise", ajoute-t-il.

Le prix du gaz atteignait un record l'année dernière à 300 euros euros/MWh, avec des stocks remplis à 79% de leur capacité. La situation est bien meilleure aujourd'hui avec un montant fixé à 34 euros/MWh et des réserves pleines à 92%.

Selon Simone Tagliapietra, il est temps maintenant pour les gouvernements de changer de stratégie.

"L'année dernière, les gouvernements se sont lancés dans ce domaine en subventionnant les factures d'énergie pour tous. Il est maintenant très important de ne plus le faire, car nous ne sommes plus en pleine crise, mais il faut être très sélectif et fournir un soutien ciblé aux plus vulnérables de la société", précise le chercheur.

Un retournement du marché est toujours possible au cours de l'hiver, toutefois la situation devrait continuer à s'améliorer à terme, l'Union européenne poursuit sa transition énergétique et réduit toujours plus sa dépendance au gaz russe.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

L'UE invite les états membres à mettre fin aux mesures de soutien à l'énergie

Norvège : le plus grand parc éolien flottant mondial alimentera des plateformes pétrolières et gazières

L'UE atteindra son objectif en matière de stockage de gaz plusieurs mois avant la date limite