Les faux complices d'Epstein

AP
AP Tous droits réservés AP/New York State Sex Offender Registry
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Est-ce que les noms de célébrités tels que Jimmy Kimmel, Tom Hanks et Stephen Hawking figuraient sur la liste des personnes liées à Jeffrey Epstein ?

PUBLICITÉ

La levée du secret des dossiers de justice liés au défunt délinquant sexuel a provoqué une vague de théories du complot et de désinformation.

Penchons-nous de plus près sur la question.

Un juge fédéral américain a commencé à lever le secret des dossiers de justice mentionnant les noms de dizaines de personnes liées au défunt délinquant sexuel Jeffrey Epstein. Cependant, ces documents ne contenaient aucune révélation majeure sur Epstein et ses associés. De plus, le fait que des noms soient mentionnés ne signifie pas qu'il y ait un lien avec les activités criminelles du financier déchu et de sa compagne, Ghislaine Maxwell, actuellement condamnée à 20 ans de prison pour conspiration en vue d'abus sexuels sur mineurs.

Néanmoins, ce développement très attendu a provoqué une vague de désinformation, y compris de fausses allégations cherchant à lier certains personnages de haut niveau au couple.

L'un des individus célèbres faussement accusés est le physicien théoricien défunt, Stephen Hawking. Cette capture d'écran présumée publiée sur X, ancien compte Twitter, prétend montrer des documents judiciaires mentionnant les "penchants" sexuels de Hawking. Il s'avère que cette image est fabriquée, car cet échange n'apparaît nulle part dans les documents Epstein récemment publiés.

Même le compte qui a initialement posté l'image a plus tard confirmé que l'échange était faux.

Hawking et plusieurs autres scientifiques ont participé à une conférence de cinq jours sur l'île privée de Epstein dans les Caraïbes en 2006, avant que le délinquant sexuel ne soit accusé de trafic sexuel de mineurs. Hawking, décédé en 2018, n'a jamais été accusé de crime lié à Epstein.

L'animateur de télévision Jimmy Kimmel a également été victime de ces faux documents judiciaires photoshoppés alléguant qu'il avait eu des relations sexuelles avec l'une des victimes d'Epstein. Cependant, aucun des documents de justice publiés ne mentionne Kimmel. La capture d'écran présumée montre que la transcription est à la page 1 375, alors que le document officiel publié n'a que 943 pages.

Sur les médias sociaux, Jimmy Kimmel a réagi aux fausses allégations notamment propagées par le joueur de football américain Aaron Rodgers, menaçant l'athlète d'une action en justice.

D'autres personnalités publiques majeures qui ont également été faussement accusées de complicité incluent Oprah Winfrey, Tom Hanks et Elon Musk.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

The Cube : l'étoile de David sur le drapeau palestinien dès 1939 ?

"Attraper froid" : la formule est-elle médicalement juste ?

Le Cube : Emmanuel Macron a-t-il annulé sa visite à Kyiv en raison d'un projet d'assassinat?