EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Une, petite, partie de la contestation agricole se retrouve à Bruxelles

Des agriculteurs sont rassemblées devant le Parlement européen à Bruxelles le 24 janvier 2024
Des agriculteurs sont rassemblées devant le Parlement européen à Bruxelles le 24 janvier 2024 Tous droits réservés Virginia Mayo/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Virginia Mayo/Copyright 2024 The AP. All rights reserved
Par Aida Sanchez Alonso
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Une centaine d’agriculteurs français, néerlandais et italiens s’est retrouvée mercredi devant le Parlement européen pour dénoncer les politiques environnementales et commerciales de l’UE. Des eurodéputés d'extrême droite se sont joints au rassemblement.

PUBLICITÉ

Le mouvement de contestation des agriculteurs en Europe finit, dans une moindre mesure, par atteindre Bruxelles. Une centaine de producteurs français, néerlandais et italiens se sont retrouvés devant le Parlement européen pour dénoncer la politique climatique de l'UE et les accords de libre-échange.

"On veut dire que, en France comme dans les autres pays européens, ce n'est pas des gens en col blanc qui vont décider, qui n'ont aucune notion de ce qu'est la dureté et la difficulté de produire des bons produits", dénonce Patrick Legras de la Coordination Rurale.

"Stop aux importations et avec des importations qui n'ont aucune norme".

L'opposition du monde agricole à la politique environnementale et commerciale de l'Union a progressé ces derniers mois. Le secteur estime que ces choix portent atteinte aux revenus des professionnels et au marché européen. La présence de certains eurodéputés à ce rassemblement indique que l'extrême droit souhaite capitaliser sur cette colère.

"Dans notre cas, il s'agit d'une conviction politique. Nous avons voté contre la Politique agricole commune qui a entraîné une réduction des aides que nos agriculteurs méritent. Je pense que le Parti populaire européen fait cela par pur intérêt partisan parce qu'il voit qu'il y a une mobilisation sociale dans de grandes parties de l'Europe et qu'il essaie de réagir", explique l’eurodéputé Jorge Buxadé, issu des rangs de Vox.

La Copa-Cogeca, principal syndicat agricole européen, n'a pas participé à ce rassemblement, car les organisateurs de la manifestation ne sont pas membres de l'association.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

France : deux morts après l'accident sur un barrage routier d'agriculteurs (nouveau bilan)

La colère des agriculteurs s'étend en Europe

Agriculteurs et routiers roumains bloquent le transit de camions venus d'Ukraine