Commission von der Leyen : cinq années marquées par la gestion de nombreuses crises

Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, est considérée comme l'une des dirigeantes les plus influentes d'Europe
Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, est considérée comme l'une des dirigeantes les plus influentes d'Europe Tous droits réservés Andy Wong/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Andy Wong/Copyright 2023 The AP. All rights reserved
Par Sandor ZsirosYolaine de Kerchove
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Ursula von der Leyen a été élue par le Parlement européen le 16 juillet 2019 à la présidence de la Commission européenne.

PUBLICITÉ

Rapidement, elle est devenue l'une des dirigeantes les plus influentes d'Europe et son mandat a été fortement marqué par la gestion de crise et dernièrement par les critiques liées à la transition verte.

En mars 2020, l'Europe a été confrontée à des blocages et à la panique en raison du coronavirus. Plus tard, la Commission a opté pour un achat commun de vaccins et pour la création d'un fonds monétaire destiné à relancer l'économie. Ces deux initiatives ont été accueillies favorablement dans toute l'Europe.

"Le Fonds de relance, qui repose sur le fait que nous prenons des prêts ensemble et que nous sommes solidaires les uns des autres, était également un progrès. Malheureusement, la diffusion de l'argent n'a pas été suffisante par rapport aux mesures du Green Deal et aux mécanismes de contrôle de l'efficacité de la dépense de cet argent", affirme Thomas Waitz, eurodéputé autrichien, Verts/ALE.

Peu après le début de l'invasion de l'Ukraine par Vladimir Poutine en 2022, Mme von der Leyen s'est rendue à Kiyv et à Boutcha pour apporter son soutien.

"Ici, à Boutcha, nous avons vu notre humanité brisée".

Les mois suivants, l'UE décide de sanctionner la Russie. Elle coupe ses liens énergétiques avec elle, accorde une aide financière et des armes à Kiev et ouvre progressivement la voie à l'adhésion de l'Ukraine à l'UE.

"Ils nous appartiennent, ils sont des nôtres, et nous voulons qu'ils soient là", déclare Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne.

Tous ces tabous ont été brisés sous la direction d'Ursula von der Leyen.

"Elle combine très bien un attrait personnel, émotionnel et psychologique, à la fois pour les Ukrainiens et les Européens, et une vision très claire et pratique de ce qui doit être fait pour l'Ukraine....Les déclarations sur la solidarité, sur notre soutien à l'Ukraine doivent être soutenues par des étapes claires, des mesures claires. Et c'est ce qu'Ursula Von der Leyen a réussi à faire", estime Andrius Kubilius, député européen lituanien, PPE.

Selon les critiques, si Ursula Von der Leyen s'est clairement engagée en faveur du Green Deal au cours des premières années de son mandat, cet enthousiasme s'est estompé sous l'effet du lobbying des grandes entreprises.

Alors que son parti, le PPE, a tenté de détourner la loi sur la restauration de la nature, la Commission a édulcoré le programme d'élimination progressive des émissions des voitures et a fait diverses concessions aux agriculteurs qui protestaient.

"Elle a cédé à cette pression de manière substantielle, ce qui est très décevant, non seulement pour moi en tant que membre du Parlement, mais aussi pour une grande partie de la société. ", ajoute Thomas Waitz, eurodéputé autrichien, Verts/ALE.

Si Mme von der Leyen est réélue, elle souhaite se concentrer sur la politique de défense de l'UE et sur la réforme du bloc pour pouvoir accepter de nouveaux membres.

Video editor • Vassilis Glynos

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ursula von der Leyen appelle à dépenser davantage pour la défense de l'Europe

Ursula von der Leyen annonce sa candidature à un second mandat à la tête de la Commission européenne

Les tentatives de "chantage" de Vladimir Poutine n'ont fait qu'accélérer la transition verte de l'UE, selon Ursula von der Leyen