Allemagne : le membre de l’Afd Petr Bystron soupçonné de blanchiment d’argent

Affiche du parti Alternative pour l'Allemagne (AfD).
Affiche du parti Alternative pour l'Allemagne (AfD). Tous droits réservés Jens Meyer/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Jens Meyer/Copyright 2024 The AP. All rights reserved.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button

Le parquet de Munich enquête sur Petr Bystron, une des têtes de liste du parti d’extrême droite allemande aux élections européennes.

PUBLICITÉ

Le parquet de Munich a déclaré enquêter sur les activités de blanchiment d’argent de Petr Bystron, législateur du parti Alternative pour l’Allemagne (AfD), selon les médias allemands.

Le Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand, a levé l’immunité parlementaire de l’élu.

Des fouilles sont notamment menées dans un bureau à Berlin, en Bavière et sur l’île espagnole de Mayorque à la recherche de preuves.

11 procureurs et près de 60 agents de la police bavaroise sont mobilisés, a annoncé le parquet de Munich.

Petr Bystron, qui est une des têtes de liste de l’AfD aux élections européennes de juin, est sous surveillance pour des liens présumés avec des réseaux pro-russes.

Soupçonné d'avoir perçu des paiements russes et chinois, son colistier Maximilian Krah fait déjà l’objet d’une enquête.

La police avait notamment arrêté l’assistant parlementaire de Maximilian Krah pour des soupçons d’espionnage au profit de la Chine. Il a depuis été licencié.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Allemagne : Björn Höcke, figure de l'Afd, condamné pour avoir utilisé un slogan nazi

Européennes : l'AfD lance sa campagne en plein scandale d'espionnage

L'eurodéputé d'extrême droite éclaboussé par une affaire d'espionnage maintient sa candidature