EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

La campagne de l'AfD en difficulté

Alice Weidel et des dirigeants du parti Alternative für Deutschland
Alice Weidel et des dirigeants du parti Alternative für Deutschland Tous droits réservés Captura de vídeo de AP
Tous droits réservés Captura de vídeo de AP
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le parti d'extrême droite allemand est mis en cause dans des affaires de corruption et d'espionnage au profit de la Chine et de la Russie.

PUBLICITÉ

La campagne électorale pour les européennes tourne à la catastrophe pour l'AfD, Alternative für Deutschland, l'extrême droite allemande.

Ce parti qui se veut "patriote" est éclaboussé par des affaires d'espionnage et de corruption au profit de puissances étrangères.

L'accusation la plus grave concerne sa tête de liste pour les européennes, Maximilian Krah : l'assistant de cet eurodéputé a été arrêté il y a un mois, car il aurait transmis des informations à la Chine et le propre bureau de Krah a été perquisitionné dans l'enquête.

Perquisition dans les bureaux d'un député européen dans une affaire d'espionnage pour la Chine | Euronews

Puis la semaine dernière, le parti allemand a été exclu d'Identité et Démocratie, son groupe au Parlement européen, car certains de ses partenaires à Bruxelles n'ont pas apprécié les propos Maximilian Krah dans une interview donnée au quotidien italien La Repubblica. Selon l'eurodéputé, tous les SS n'étaient pas des criminels de guerre. Une affirmation que ses alliés français du Rassemblement National et italien de la Ligue ont jugée inacceptable.

Le groupe ID du Parlement européen (extrême droite) exclut le parti allemand AfD | Euronews

Le numéro deux de l'AfD, Petr Bystron, fait également l'objet d'une enquête :il aurait reçu de l'argent de Voice of Europe, un réseau défendant les intérêts de Moscou.

L'Union européenne interdit quatre médias pour propagande russe | Euronews

Les électeurs les plus convaincus de l'AfD ne seront sûrement pas découragés par ces informations, mais ces scandales pourraient dissuader les électeurs conservateurs indécis qui hésitent à franchir la ligne du vote pour l'extrême droite.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Pourquoi les jeunes Allemands sont-ils séduits par les idées de l'AfD ?

Maximilian Krah se retire de la direction de l'AfD sous la pression de ses partenaires européens de l'extrême droite

Allemagne : Björn Höcke, figure de l'Afd, condamné pour avoir utilisé un slogan nazi