EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Journée sans voiture : Berlin n'est plus un "paradis pour vélo"

Des cyclistes à Berlin
Des cyclistes à Berlin Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Alors que de nombreuses villes européennes célèbrent la journée sans voiture, la ville de Berlin est critiquée pour sa politique favorisant l’utilisation de la voiture.

PUBLICITÉ

La capitale allemande, Berlin, longtemps considérée comme un modèle en matière de politique de mobilité durable, est en train de faire face à un changement de cap radical.

Depuis l'arrivée au pouvoir du bourgmestre-gouverneur Kai Wegner, le paysage urbain de la ville connaît un sérieux ralentissement dans sa transition vers un mode de vie moins dépendant de la voiture.

De nombreux projets d'aménagements urbains visant à promouvoir des espaces sans voitures ont été mis en suspens, ce qui a suscité des critiques de la part des écologistes.

Doutes sur l'engagement en faveur de la mobilité verte

Ragnhild Sörensen, porte-parole du groupe de réflexion sur la mobilité urbaine Changing Cities, exprime son pessimisme en déclarant : "Je n'ai aucun espoir pour ce gouvernement local. Les Chrétiens-démocrates ont proposé de modifier la loi berlinoise sur la mobilité. Ils y suppriment tous les avantages que nous voyons dans la mobilité durable pour les personnes. Tout est supprimé en faveur des voitures dans la ville."

Ce changement de cap suscite des inquiétudes quant à l'avenir de la mobilité durable à Berlin. Les défenseurs de l'environnement craignent que la politique actuelle ne favorise davantage l'usage de la voiture au détriment des autres modes de transport. 

La voiture résiste à Berlin

Johannes Kraft, porte-parole des chrétiens-démocrates de Berlin pour les questions de mobilité, tente de rassurer en expliquant : "Nous pensons que la sécurité de tous les types de transport est importante. Pour tous. Cela inclut les piétons, les transports en commun comme le métro, les trains locaux et les bus, mais aussi la voiture. Cela inclut aussi la voiture."

Cependant, malgré les assurances données par certains acteurs politiques, il est de plus en plus évident que Berlin s'éloigne de son statut de ville respectueuse de l'environnement pour devenir de plus en plus favorable à la voiture.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

D'Amsterdam à Vilnius : les villes européennes les plus et les moins fréquentées par les cyclistes

Des militants du climat aspergent de peinture la Porte de Brandebourg à Berlin

Smartphones, IA et durabilité : les innovations de l'IFA Berlin 2023