EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Bluesky : le nouveau réseau social est désormais ouvert à tous

L'application pour Bluesky est affichée sur un téléphone portable, à gauche, et sur l'écran d'un ordinateur portable à droite, le vendredi 2 juin 2023, à New York.
L'application pour Bluesky est affichée sur un téléphone portable, à gauche, et sur l'écran d'un ordinateur portable à droite, le vendredi 2 juin 2023, à New York. Tous droits réservés Richard Drew/AP
Tous droits réservés Richard Drew/AP
Par Associated Press
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Bluesky, un nouveau réseau social soutenu par Jack Dorsey, cofondateur de Twitter, permet désormais à tout un chacun de créer un compte et de rejoindre le service.

PUBLICITÉ

Jusqu'à présent, toute personne souhaitant rejoindre Bluesky avait besoin d'une invitation, ce qui impliquait généralement de trouver et de supplier un membre existant pour se faire inviter.

Cette période d'essai a permis au site de développer des outils de modération et d'autres fonctionnalités, selon Bluesky.

Bluesky ressemble à Twitter - rebaptisé X après le rachat de la société par le milliardaire Elon Musk pour 44 milliards de dollars (40,8 milliards d'euros) - à bien des égards, même s'il ne propose pas encore de messagerie directe entre les utilisateurs.

Il offre davantage d'options de personnalisation, mais il n'est pas encore certain qu'elles séduiront les utilisateurs.

Par défaut, Bluesky affiche les messages des comptes que vous suivez dans une chronologie linéaire, mais il est également possible de basculer vers des chronologies basées sur des algorithmes ou créées par d'autres utilisateurs.

Le service assure sa propre modération, mais prévoit de permettre à ses utilisateurs de développer leurs propres schémas de modération alternatifs. Cette fonction n'a pas encore été activée.

Une fois que les choses auront vraiment démarré, Bluesky prévoit de permettre aux utilisateurs de transférer leurs collections d'amis, de "followers" et d'autres données vers des réseaux sociaux concurrents.

Le dernier compte social que vous aurez à créer

Comme l'indique la société dans une page de bande dessinée incluse dans l'annonce de mardi, Bluesky se veut "le dernier compte social que vous aurez besoin de créer".

Dans la pratique, ce ne sera probablement pas aussi simple. Le processus technique qui permet de rendre les réseaux sociaux interopérables de cette manière se nomme "fédération", et il existe de multiples façons de fédérer les sites.

Par exemple, Mastodon et d'autres sites de microblogging similaires - y compris le service Threads de Meta - utilisent un algorithme de fédération appelé ActivityPub qui devrait permettre aux utilisateurs de passer de l'un à l'autre.

Threads a déjà commencé à expérimenter le partage de messages vers Mastodon et d'autres services à l'aide d'ActivityPub.

"Rendre Threads interopérable donnera aux utilisateurs plus de choix sur la manière dont ils interagissent et permettra au contenu d'atteindre plus de personnes", a écrit Mark Zuckerberg, PDG de Meta, dans un message sur Threads en décembre.

"Je suis assez optimiste à ce sujet".

Bluesky a quant à lui adopté un algorithme de fédération appelé "Authenticated Transfer Protocol", qu'il est à ce jour le seul service de ce type à utiliser.

La réponse à une des "questions fréquemment posées" sur le site de Bluesky affirme que ActivityPub rend le transfert de comptes fastidieux et qu'il ne possède pas certaines fonctionnalités importantes.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Meta déploie le chiffrement de bout en bout sur Facebook Messenger

Un an après : comment Twitter est devenu X sous la direction d'Elon Musk

Twitter restreint la lecture de tweets pour contenir l'utilisation des données par l'IA