"Blue Monday" : comment lutter contre le blues hivernal ?

Sky Travel, une agence de voyage britannique, a nommé le troisième lundi de janvier "Blue Monday", le jour le plus déprimant de l'année.
Sky Travel, une agence de voyage britannique, a nommé le troisième lundi de janvier "Blue Monday", le jour le plus déprimant de l'année. Tous droits réservés Canva
Par Giulia Carbonaro
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Bien qu'il n'y ait aucune preuve scientifique que le "lundi bleu" soit le jour le plus déprimant de l'année, il ne fait aucun doute que la déprime hivernale existe bel et bien.

PUBLICITÉ

Si vous êtes du genre à voir le verre à moitié plein, vous avez peut-être remarqué que, depuis le 21 décembre, les jours rallongent enfin.

Mais si vous êtes plutôt du genre "verre à moitié vide", il vous est probablement difficile d'ignorer que nous sommes au cœur de l'hiver, les températures sont glaciales, les travailleurs se réveillent dans cette même obscurité qui les accueille lorsqu'ils quittent leur bureau à 17 heures, et qu'il n'y a pas de grandes vacances à l'horizon.

Alors que le mois de décembre est rempli de distractions qui nous font oublier la déprime hivernale, le mois de janvier n'a rien de festif. Il est froid, sombre et généralement assez triste, surtout par contraste avec les fêtes de fin d'année.

Le 15 janvier est connu sous le nom de "Blue Monday", le jour le plus déprimant de l'année. Que ce soit vrai ou non (scientifiquement, ce lundi est aussi triste que le vendredi 13 est malchanceux), il est indéniable que le mois de janvier est un mois difficile pour beaucoup.

Selon le Service national de santé britannique, c'est la période durant laquelle de nombreuses personnes déclarent souffrir de troubles affectifs saisonniers, également connus sous le nom de "dépression hivernale". Il s'agit d'un type de dépression qui affecte les personnes pendant la saison froide et dont les symptômes sont généralement les suivants : humeur maussade, irritabilité, perte de plaisir et d'intérêt pour les activités quotidiennes, envie de glucides et prise de poids, sentiment de léthargie et même désespoir.

Ces symptômes peuvent être très graves chez les personnes souffrant de dépression saisonnière et avoir un impact significatif sur leurs activités quotidiennes. Nombreux sont ceux qui luttent contre ces sentiments, dont les scientifiques pensent qu'ils pourraient être liés à un manque d'exposition à la lumière du soleil.

Les experts pensent que la diminution de l'ensoleillement en automne et en hiver entraîne une augmentation du taux de mélatonine, ce qui favorise le sommeil, et une baisse du taux de sérotonine, ce qui nous rend plus affamés et plus grincheux.

Le manque de soleil en hiver fait grimper notre taux de mélatonine et chuter notre taux de sérotonine.
Le manque de soleil en hiver fait grimper notre taux de mélatonine et chuter notre taux de sérotonine.Canva

Si vous vous sentez déprimé, voici quelques conseils pour vous aider à faire face à la dépression hivernale sans prendre de médicaments.

Faites le plein de soleil

Les experts recommandent de rechercher le soleil autant que possible, afin de compenser le manque d'exposition au soleil lié au raccourcissement des journées d'hiver. Dans les pays où les hivers sont humides et pluvieux, ce n'est peut-être pas facile, mais c'est une raison de plus pour profiter de toutes les occasions qui se présentent.

Lorsque le soleil pointe le bout de son nez, faites une pause au travail et allez vous promener, ou asseyez-vous simplement près d'une fenêtre, où que vous soyez.

Rendez votre espace aussi lumineux et aéré que possible

Pour lutter contre la dépression hivernale, il est important de rendre votre espace - qu'il s'agisse de la chambre où vous vous réveillez, de votre bureau à domicile ou de votre lieu de travail - aussi lumineux et aéré que possible pour compenser la morosité extérieure.

Si vous le pouvez, installez votre espace de travail près d'une fenêtre, de sorte que la lumière provenant de l'extérieur vous aide à vous sentir plus énergique et plus alerte.

Faites de l'exercice régulièrement

Faire de l'exercice avec le vent froid qui souffle sur votre visage est peut-être la dernière chose dont vous avez envie en hiver, mais l'activité physique a un impact bénéfique important sur notre santé mentale ainsi que sur notre corps.

Se sentir déprimé peut vous dissuader de faire de l'exercice, ce qui rend votre sortie d'autant plus difficile. Mais si vous parvenez à vous convaincre d'aller courir (ou grimper, faire du vélo, etc.), vous récolterez rapidement les fruits de vos efforts : l'exercice régulier est connu pour être un stimulant de l'humeur et pour être particulièrement utile aux personnes souffrant de dépression légère.

N'importe quel type d'exercice peut être pratiqué, même en intérieur, mais si vous parvenez à pratiquer une activité physique en plein air et lorsque le soleil brille, c'est encore mieux.

Faire une promenade à l'extérieur et profiter du soleil peut contribuer à améliorer l'humeur.
Faire une promenade à l'extérieur et profiter du soleil peut contribuer à améliorer l'humeur.Canva

Mangez sainement et régulièrement

Alors que l'hiver est généralement considéré comme le moment de se laisser aller à des plats réconfortants, les experts affirment qu'une alimentation saine peut nous aider à faire face aux symptômes de la dépression hivernale. Veillez à équilibrer tous les besoins de votre corps - glucides, protéines, fibres - tout en privilégiant les aliments énergétiques sains comme les noix et les baies.

Les poissons gras (comme le maquereau, les sardines, le thon et le saumon), les légumes à feuilles vertes foncées (comme les épinards) et le chocolat noir sont connus pour améliorer l'humeur et réduire les symptômes de la dépression. 

L'hiver a également tendance à perturber l'horloge interne de notre corps, il est donc important de continuer à manger à des heures régulières et de ne pas céder à trop de grignotages.

PUBLICITÉ

Parlez à vos amis

Les experts recommandent aux personnes souffrant de blues hivernal de rester en contact avec leurs amis et de créer des occasions de s'amuser et d'oublier le temps exécrable qu'il fait dehors.

Que vous souhaitiez partager votre état d'esprit avec vos amis (ils ressentent peut-être la même chose !) ou l'oublier complètement, parler à un être cher ou même simplement bavarder avec un voisin ou un employé de magasin peut avoir un impact merveilleux sur notre humeur.

Essayez les vitamines

De nombreuses vitamines peuvent nous aider à améliorer notre niveau d'énergie lorsque nous nous sentons fatigués. Les experts recommandent aux personnes souffrant de dépression saisonnière de prendre de la vitamine D, la "vitamine du soleil".

Dans les cas de dépression légère, la prise de vitamine D a été associée à une amélioration de l'humeur et des niveaux d'énergie.

Essayez la luminothérapie

Pour certains, la meilleure façon de compenser le manque de soleil est de s'immerger dans la lumière artificielle. Les preuves de l'efficacité de la luminothérapie - l'exposition quotidienne à une lumière très vive fournie par un caisson lumineux spécialement conçu et certifié par un médecin pendant au moins 20 minutes - pour réduire les symptômes de la dépression saisonnière sont mitigées, mais certaines études ont conclu qu'elle était efficace, en particulier lorsqu'elle est pratiquée le matin.

PUBLICITÉ

Si vous n'avez pas envie de vous lancer dans la luminothérapie, il existe une autre option : les réveils à simulateur d'aube. Ces produits - hélas encore assez chers - sont équipés d'une lampe qui éclaire progressivement votre chambre au réveil, à la manière d'un soleil artificiel.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Aurores boréales, saunas et grottes de glace : voyager dans le nord en hiver peut être magique

Intempéries hivernales : tempêtes de neige et inondations perturbent les transports en Europe

Paris : une cinquantaine de migrants dont des enfants en bas âge passent l'hiver à la rue