Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE
Les provocations politiques, la rhétorique anti-migrants et la ligne nationaliste prônée par le Premier ministre hongrois embarrasse le Parti populaire européen.
Lire l'article

plus de Affaires européennes