Vidéo

euronews_icons_loading
Au carnaval de Sao Paulo, le Brésil se lâche