Vidéo

euronews_icons_loading
Premier-mai 2022 à Istanbul (AFP)

Premier-mai tendu en Turquie : échauffourées entre police et manifestants à Istanbul

Un groupe composé de membres de syndicats et de partis politiques de gauche a été arrêté alors qu'il tentait de se rendre sur la place Taksim, au cœur d'Istanbul.

Des affrontements ont éclaté entre manifestants et forces de l'ordre et au moins 25 personnes ont été interpellées.

Les forces de sécurité ont tenté d'empêcher les membres de la presse d'enregistrer des images des arrestations et ont encerclé les manifestants pour les arrêter rapidement.

La place Taksim occupe une place particulière pour les syndicats et les groupes politiques de Turquie qui célèbrent le 1er mai, car elle a été le théâtre d'une attaque armée qui a entraîné la mort de 34 manifestants ouvriers en 1977 et de manifestations massives antigouvernementales au parc Gezi en 2013.

L'accès au centre-ville est généralement bloqué par la police, qui n'autorise que de petites cérémonies de dépôt de gerbes pour commémorer la Fête du travail.