EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
Manifestants à Pékin, le 27 novembre 2022
Mis à jour:

Vidéo. En Chine, une mobilisation historique par son étendue sur le territoire

La censure des autorités chinoises était à l'œuvre lundi pour effacer toute trace de la vague de manifestations survenue la veille contre les restrictions sanitaires et pour plus de libertés, des rassemblements d'une ampleur inédite depuis des décennies.

La censure des autorités chinoises était à l'œuvre lundi pour effacer toute trace de la vague de manifestations survenue la veille contre les restrictions sanitaires et pour plus de libertés, des rassemblements d'une ampleur inédite depuis des décennies.

Dimanche, une foule de manifestants, répondant à des appels sur les réseaux sociaux, a exprimé sa colère notamment à Pékin, Shanghai et Wuhan, prenant au dépourvu les forces de l'ordre.

Parmi les slogans scandés à l'unisson: "Pas de tests Covid, on a faim!", "Xi Jinping, démissionne ! PCC (Parti communiste chinois, ndlr), retire-toi !", "Non aux confinements, nous voulons la liberté".

Par son étendue sur le territoire, la mobilisation, dont le nombre total de participants est difficile à vérifier, semble la plus importante depuis les émeutes pro-démocratie de 1989.

Elle est le point d'orgue d'une grogne populaire qui n'a cessé de monter ces derniers mois en Chine, l'un des derniers pays au monde à appliquer une stricte politique "zéro Covid", qui implique des confinements à répétition et des tests PCR quasi-quotidiens de la population.

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ

Dernières vidéos

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ