EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Les trains et les cinémas français sont-ils infestés de punaises de lit ?

Les punaises de lit aperçues dans les trains français ont semé la panique sur les réseaux sociaux, alors que Paris demande instamment que des mesures soient prises avant les Jeux olympiques.
Les punaises de lit aperçues dans les trains français ont semé la panique sur les réseaux sociaux, alors que Paris demande instamment que des mesures soient prises avant les Jeux olympiques. Tous droits réservés Canva
Tous droits réservés Canva
Par Angela Symons
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Plusieurs personnes ont partagé des vidéos d'insectes et de piqûres. Les autorités parisiennes appellent à l'action.

PUBLICITÉ

Les observations de punaises de lit dans les trains français se sont multipliées ces dernières semaines.

Les utilisateurs des réseaux sociaux ont signalé des piqûres et partagé des vidéos et des photos de wagons prétendument infestés par ces insectes suceurs de sang.

Habituellement cantonné aux hôtels et aux habitations, le problème semble s'être étendu au métro parisien et à certains cinémas de la capitale.

La SNCF a démenti que ses trains soient infestés par ces insectes, mais a également déclaré qu'elle serait vigilante au cours des prochaines semaines.

La mairie de Paris a demandé à l'État de prendre des mesures urgentes pour lutter contre ce problème, avant les Jeux olympiques de 2024.

Les trains français sont-ils infestés de punaises de lit ?

La semaine dernière, un passager d'un TGV reliant Marseille à Paris a signalé la présence de punaises de lit au conducteur du train.

Les passagers de la voiture ont été informés qu'ils pouvaient demander le remboursement de leur billet, rapporte le quotidien français Le Parisien.

Deux autres cas ont été signalés la même semaine dans d'autres trains de la SNCF.

L'opérateur ferroviaire a assuré au "Parisien" qu'il effectuait régulièrement des traitements préventifs contre les parasites et que la présence de punaises de lit n'avait pas été confirmée dans ses trains au cours des derniers mois.

Les observations ne se limitent pas aux trains de la SNCF. Vendredi dernier, une passagère voyageant avec l'opérateur de trains à bas prix, "Ouigo", a posté sur X - anciennement Twitter - une vidéo d'un insecte ressemblant à une punaise de lit sur son siège.

Elle était accompagnée de la légende "Ouigo, pensez à désinfecter vos trains, merci".

Le problème pourrait même s'être étendu au métro parisien, "Le Parisien" rapportant qu'un conducteur de la ligne 8 a signalé la présence de punaises de lit dans sa cabine, mercredi.

Des punaises de lit ont également été signalées dans des cinémas parisiens

Le mois dernier, la présence de punaises de lit dans un cinéma UGC à Paris a semé la panique sur les réseaux sociaux.

Après avoir visité le cinéma de Bercy Village, dans le 12e arrondissement de la ville, une utilisatrice de X a posté des photos de piqûres sur son corps qu'elle aurait reçues en regardant un film dans ce cinéma.

Le cinéma a ensuite présenté ses excuses aux clients par le biais d'un communiqué de presse sur X, expliquant qu'il avait mis en place une procédure d'urgence à la suite de l'observation d'insectes, y compris une détection canine et une cuisson à la vapeur à haute température.

PUBLICITÉ

Il n'a pas proposé de remboursement aux clients, expliquant qu'il est difficile de déterminer l'origine des piqûres.

D'autres cas de punaises ont été signalés dans les cinémas MK2 de Beaubourg et Bibliothèque, ainsi que dans d'autres cinémas UGC à Châtelet-Les-Halles, Noisy-le-Grand et Bercy ou au Pathé Alésia, selon le journal "Le Figaro".

MK2 affirme inspecter en permanence ses salles de cinéma et avoir mené des procédures d'intervention et de détection sur les sites où des infestations ont été signalées.

Les punaises de lit sont-elles dangereuses ?

Entre 2017 et 2022, plus d'un foyer français sur 10 a été confronté à une infestation de punaises de lit, selon un récent rapport de l'Anses - l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.

PUBLICITÉ

L'Anses attribue cette hausse à l'augmentation des voyages et à la résistance croissante des punaises de lit aux insecticides.

Bien que les punaises de lit ne transmettent pas de maladies, leurs piqûres peuvent provoquer des démangeaisons et un inconfort, et les insectes peuvent se propager rapidement. Le traitement d'une infestation peut s'avérer difficile et coûteux.

Selon l'Anses, ce problème, qui touche les ménages de tous les milieux socio-économiques, coûte en moyenne 866 euros. Elle conseille des méthodes de traitement non chimiques telles que la chaleur extrême ou la congélation.

Que fait-on pour lutter contre le problème des punaises de lit en France ?

Dans une lettre adressée à la Première ministre, Elisabeth Borne, la mairie de Paris a demandé que des mesures soient prises pour lutter contre le problème des punaises de lit dans la ville, rapporte le quotidien français, "Le Monde".

PUBLICITÉ

"Les punaises de lit sont un problème de santé publique et doivent être signalées en tant que tel", écrit l'adjoint au maire Emmanuel Grégoire. "L'État doit réunir d'urgence tous les acteurs concernés afin de déployer un plan d'action à la hauteur de ce fléau alors que la France entière se prépare à accueillir les Jeux olympiques et paralympiques en 2024."

Pour éviter la propagation du problème dans ses trains, la SNCF indique qu'elle procède régulièrement à des nettoyages en profondeur et à des procédures antiparasitaires, y compris l'utilisation de pièges et d'insecticides dans les zones inaccessibles.

Les traitements préventifs sont généralement effectués tous les 60 jours, a indiqué la SNCF à la radio France Inter, mais à la suite de rapports récents, elle a renforcé les contrôles en les effectuant tous les 15 jours pendant au moins un mois.

Si la présence de parasites dans un train est avérée, celui-ci est retiré du service jusqu'à ce que le problème soit résolu, a assuré la SNCF.

PUBLICITÉ
Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Londres : Après plus de 24 heures d'interruption le trafic de l'Eurostar a repris

La Seine encore impropre pour une épreuve test du triathlon olympique

Le secteur du tourisme de Barcelone redoute l'encadrement du marché