Vous visitez Londres ? Gare aux pickpockets dans le métro

Les stations touristiques populaires de Londres sont la cible des pickpockets.
Les stations touristiques populaires de Londres sont la cible des pickpockets. Tous droits réservés Canva
Par Angela Symons
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Cet article a été initialement publié en anglais

Les sites touristiques les plus prisés sont visés par les vols qui se multiplient dans le métro londonien.

PUBLICITÉ

De nouvelles statistiques révèlent que les vols à la tire sont monnaie courante dans le métro londonien.

Selon les données de Transport for London (TfL), la criminalité dans le métro a augmenté de 56 % entre avril et septembre de cette année, par rapport à la même période de l'année précédente.

Les vols ont augmenté de 83 % et les cambriolages de 107 %. Et ce, malgré une baisse de 11 % du nombre de passagers.

"Nous savons que les voleurs ciblent les endroits très fréquentés, y compris nos réseaux de transports publics, et nous travaillons en étroite collaboration avec la police pour lutter contre les vols", affirme un porte-parole de TfL à Euronews Travel.

Où et quand êtes-vous le plus susceptible d'être victime d'un pickpocket dans le métro londonien ?

Comme on peut s'y attendre, les sites touristiques et de transport très fréquentés sont des cibles privilégiées pour les pickpockets.

Si vous arrivez par l'Eurostar à King's Cross St Pancras, soyez prudent lorsque vous montez dans le métro. Dans le métro londonien, 39 % des vols ont été commis dans des stations, et celle-ci était un point névralgique.

Leicester Square, au cœur du quartier des théâtres du West End, et Oxford Circus - la porte d'entrée de la rue commerçante la plus fréquentée d'Europe - ont également été pointés du doigt.

La Northern Line a été l'itinéraire le plus visé par les vols dans les trains, avec 676 infractions, suivie de la Jubilee Line et de la Piccadilly Line.

Bien que moins fréquents, les vols sont plus souvent commis dans les gares (59 %) que dans les trains. C'est à Stratford, le centre commercial de l'est de Londres, que la gare a été la plus ciblée, avec 14 délits entre avril et septembre.

Soyez particulièrement vigilant si vous vous rendez à Londres le week-end, car 55 % des vols dans le métro ont été commis entre le vendredi et le dimanche. Évitez les heures de pointe si vous le pouvez : 23 % des vols ont eu lieu pendant l'heure de pointe du soir (de 17 heures à 20 heures).

Les stations de métro londoniennes très fréquentées, comme Oxford Circus, sont des lieux de prédilection pour les voleurs à la tire
Les stations de métro londoniennes très fréquentées, comme Oxford Circus, sont des lieux de prédilection pour les voleurs à la tireCanva

Où avez-vous le plus de chances d'être victime d'un pickpocket dans les bus londoniens ?

Bien que la criminalité n'ait pas augmenté autant dans les bus londoniens que dans le métro, il convient de rester prudent.

C'est à Westminster - où se trouvent Big Ben, les Chambres du Parlement et le palais de Buckingham - que le pourcentage d'infractions liées aux bus est le plus élevé (14 %). Vient ensuite Southwark (9 %), où se trouvent Borough Market, The Shard, Tower Bridge et la Tate Modern.

Entre avril et septembre, les trois arrondissements les plus touchés par les vols liés aux bus étaient Croydon, dans le sud de Londres, Haringey, dans le nord de Londres, et Westminster.

32 % des Londoniens se sentent inquiets dans les transports publics

Face à l'augmentation des taux de criminalité, 32 % des Londoniens déclarent s'être sentis inquiets dans les transports publics au cours des trois derniers mois, en particulier dans le métro et les bus.

Les comportements d'ivresse dans ces deux modes de transport constituent une préoccupation majeure, en particulier pour les passagères. Les comportements antisociaux de jeunes et d'écoliers sont plus fréquents dans les bus, en particulier chez les hommes.

La surpopulation, les comportements menaçants et la mendicité sont également des sources d'inquiétude, selon une enquête menée par TfL auprès de ses clients.

Des incidents inquiétants ont conduit 7 % des Londoniens à cesser temporairement d'utiliser les transports publics.

Que fait-on pour rendre les transports londoniens plus sûrs ?

Le syndicat des transports londoniens RMT a averti que les réductions de personnel ont ouvert la voie à une augmentation de la criminalité dans le métro.

PUBLICITÉ

"La montée en flèche des taux de criminalité n'est pas une surprise pour les travailleurs du métro qui sont en première ligne chaque jour dans cet environnement de plus en plus hostile", déclare Mick Lynch, secrétaire général du RMT.

TfL affirme qu'elle déploie des patrouilles de police en civil et d'autres mesures coercitives dans les points chauds de la criminalité. Elle utilise également son vaste réseau de vidéosurveillance pour traquer les délinquants.

Des messages sur les affiches sont utilisés pour encourager les clients à garder leurs biens en sécurité et à signaler toute activité suspecte à la police.

Vous pouvez le faire en informant un membre du personnel, en envoyant un SMS à la British Transport Police au 61016, ou en utilisant l'application gratuite Railway Guardian.

Pour signaler un incident sur le réseau de bus, rendez-vous sur www.met.police.uk ou appelez le 101. En cas d'urgence ou si le suspect est encore sur les lieux, vous devez appeler les services d'urgence au 999.

PUBLICITÉ

Comment assurer la sécurité de vos biens pendant le voyage

Outre le fait d'être vigilant, il existe quelques moyens de protéger ses biens en voyage.

L'utilisation d'une ceinture porte-billets ou d'un sac muni d'une fermeture éclair sécurisée peut empêcher les pickpockets d'accéder à vos objets de valeur. Placez les objets non précieux au-dessus des objets de valeur dans votre sac et portez votre sac à dos sur le devant lorsque vous êtes dans le métro.

Évitez de voyager avec des documents importants comme votre passeport, de grosses sommes d'argent ou des objets de grande valeur comme votre ordinateur portable - il vaut mieux les laisser dans votre chambre d'hôtel.

Préparez-vous au pire en sauvegardant les fichiers de votre téléphone, en ajoutant un contact ICE ("In Case of Emergency") à votre écran de verrouillage et en activant les services "retrouver mon téléphone". Scannez les documents importants et envoyez-vous les images par courrier électronique. Si vous voyagez avec une valise, un dispositif de repérage tel qu'un AirTag peut vous aider à la suivre en cas de disparition. Et souscrivez une assurance voyage.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Qu'est-ce qui a rapporté le plus au cours de la dernière décennie ? : le bitcoin ou une maison à Londres ?

Londres se met à l'heure du "Cute" avec une exposition sur la mignonnerie

Londres annonce un tour de vis pour réduire drastiquement l'immigration