DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Moral en baisse : les manifestants de Hong Kong se sentent trahis

Moral en baisse : les manifestants de Hong Kong se sentent trahis
Taille du texte Aa Aa

Du spleen à Hong Kong. Le moral des manifestants est en baisse. Au 54e jour du mouvement pro-démocratie, ils souffrent de ne plus avoir le soutien populaire des débuts.
Les habitants de la capitale financière de la Chine en ont assez des rues occupées, d’ailleurs, suite à une décision de justice, les parapluies sont priés de lever le camp avant mardi prochain.
“Notre moral est très affecté, dit Wong Yeung-Tat, le fondateur du mouvement politique “Passion civique”. Ce n’est pas parce que des huissiers de justice vont vider les lieux ou à cause de la décision de justice. Non, c’est à cause du fait que certains manifestants se sentent trahis par les autres.”

Durcir le mouvement ou abandonner ? La violence est mal perçue ici à Hong Kong, en témoignent les critiques après les heurts d’hier : un petit groupe de protestataires masqués avait tenté de rentrer dans le Parlement. Selon une enquête réalisée auprès de 513 personnes, 83% des sondés réclament la fin de l’occupation.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.